01
Fév
09

John McEnroe, l’énervé public n°1

John McEnroe est un fameux Tennisman des années 80.

Né en Allemagne, à Wiesbaden, il est toutefois de nationalité américaine et c’est en tant qu’étasunien qu’il mena sa carrière. A noter que son grand rival Ivan Lendl, était lui tchèque mais a obtenu la nationalité américaine en 1992.

Avec des joueurs comme André Agassi ou Pete Sampras, ou son contemporain Jimmy Connors, il représente ce qui se fait (ou ce qui se faisait) de mieux dans le tennis américain. Son duel avec le suédois Björn Borg (qui pourrait faire l’objet d’un article « légende de sport »), à Wimbledon, reste mythique. Tout comme ses fameux « coups de gueules », qui font de lui un joueur si atypique et apprécié de tous.

Cette culture de grands joueurs américains à être au plus haut de l’affiche tend aujourd’hui à s’amenuiser. Après la retraite d’Agassi et Sampras, la nouvelle vague a eu bien du mal à s’imposer à la hauteur des anciennes générations.  Ces dernières années, seul Andy Roddick a réussi à remporter un titre du Grand Chelem (US Open 2003), et c’est l’unique de sa carrière…

(McEnroe et Borg, qui n’est pas un chanteur de ABBA)

Palmarès de McEnroe.

John McEnroe est loin de possèder le palmarès le plus impressionnant de l’histoire du tennis. Ses sept titres du Grand Chelem en simple certes, sont honorable, mais sont à relativiser à côté des 11 d’un Borg, les 13  d’un Federer, et les 14 d’un Sampras. En double, il est déjà plus conséquent avec 9 titres majeurs. En équipe, avec la densité de grands joueurs américains, il n’est pas étonnant de constater ses 5 victoires en Coupe Davis. Ses sept victoires au Masters (tournoi regroupant les meilleurs joueurs de la saion) complètent ce tableau.

Plus généralement,  doubles et simples confondus, McEnroe remporta pas moins de 179  tournois tout au long de sa carrière. De 1980 à 1985, il occupe durant 170 semaines (pas de façon consécutive) la place de numéro 1 mondial.

Il ne remporta jamais Roland Garros, battu à son unique finale par Ivan Lendl ( alors qu’il menait 2 sets à rien), ni l’Open d’Australie, tournoi à l’époque moins joué qu’aujourd’hui. De toute évidence, la terre battue n’était pas sa surface de prédilection, pas comme pour un Borg (qui jouait aussi bien sur herbe), ou en Lendl.

Le record le plus célèbre de McEnroe reste celui des 82 victoires dans une saison (pour trois défaites). Personne n’a jamais réussi à battre ce record, pas même Roger Federer…

Un McEnroe plus que caractériel…

Bien plus que ses titres, le tempérament de McEnroe a fait de lui une légende du tennis. En effet, il contestait sans cesse la décision des arbitres, ralait, et enrageait de voir les juges de lignes signaler ses balles comme étant fautes. Ce côté lui joua des mauvais tours, comme en 1990 en Australie, où il fut disqualifié après avoir insulté un juge de lignes, et cassé une de ses raquettes.

Ceci dit, selon ceux qui le voyaient jouer souvent, McEnroe était meilleur en étant en colère que dans son état normal. Certains avancent même qu’il provoquait lui-même ses colères intentionnellement pour arriver à mieux jouer.

Perfectionniste qu’il était, il s’interdisait la moindre faute…

L’après-carrière 

Depuis sa retraite du monde professionnel en 1992, John McEnroe n’a pas réellement quitté le monde du tennis pour autant. En effet, il commente régulièrement des matchs pour la télévision américaine, et a remporté à plusieurs reprises le tournoi des légendes, qui rassemble les anciennes stars du circuit.

En 2006, il a même fait un retour gagnant en double en remportant  le tournoi de San José.

Il a aussi vendu son image dans quelques spots publicitaires…

Bonus

En bonus, voici un extrait du fameux match entre Borg en McEnroe à Wimbledon en 1980 en finale. Le tie-break du quatrième set, d’un longueur incroyable, est resté gravé dans la mémoire de tous. Comme vous pourrez l’observer, le jeu de l’époque était très différent de celui joué aujourd’hui. On note aussi le jeu offensif de l’américain, avec de ses fameux services-volées.

Son match contre Lendl en finale de Roland Garros 1984 est lui aussi célèbre.

Cette publicité assez récente met bien en valeur le caractère de McEnroe.

Oceanlook.


1 Response to “John McEnroe, l’énervé public n°1”


  1. 1 dejean
    22/09/2009 à 16:18

    BIG MAC , ivan le terrible , MECIR  » el cato » ?, PERNFORS, NOAH, EDBERG, BECKER, CASH,WILANDER, NYMSTROM , LE TENNIS LE GRAND TENNIS , BORG, PANATTA , CLERC ,LECONTE
    LA VIE N EST JAMAIS DEVANT MAIS DERRIERE


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


Agenda du mois.

février 2009
L M M J V S D
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
232425262728  

%d blogueurs aiment cette page :