Posts Tagged ‘Rap

06
Avr
10

La découverte musicale du moment…Tribeqa

En retard, en retard, en retard… Absolute Zone serait presque devenu réputé pour ses retards à la chaine, et ses pluies d’excuses qui ne changent pas grand chose à la donne, il faut bien l’avouer. Mais tentons une nouvelle fois de plus de nous rattraper, après un Xidius présente invisible dimanche et qui sera là demain, voici une découverte musicale qui arrive avec une semaine de retard. Mais l’important… c’est qu’elle soit là ! N’est ce pas Tribeqa?

Tribeqa est un groupe d’origine nantaise formé en 2002 et composé de 5 membres. Après avoir signé leur premier album éponyme en 2008, ils remettent le couvert cette année avec un second skeud qui non seulement permet de faire découvrir leur musique aux retardataires (dont nous faisons partie!) et donc de se faire connaître grâce à une meilleure diffusion et promotion. Et à l’écoute de ce Qolors, autant dire que c’est une plutôt bonne nouvelle.

Le premier mot qui vient à l’esprit lors de l’écoute de la musique de Tribeqa est métissage. Et ici, le terme est utilisé à son sens le plus noble tant la musique atypique du groupe brasse très large et embrasse de nombreuses influences allant des Etats-Unis à l’Afrique ! On croise donc du jazz, du funk, du R’n’B, de la soul ou des influences africaines et le tout est imprégné par un groove incomparable. C’est d’ailleurs assez fou de voir combien tous ces genres se mélangent dans chaque chanson et à ce titre, Rose constitue une jolie entrée en matière. Évidemment, certains titres sont dominés par un genre précis (Sands of Time s’imposerait comme le croisement improbable entre gangsta rap et musique traditionnelle africaine, Groove Band transpire assez étonnement la salsa ou le flamenco, Sun rappelle les phases posées de Gotan Project, les différents sQit apportent leur lot de psychédélisme…) mais on est surpris devant la cohérence et la tenue de l’ensemble, le résultat étant frais et quasi hypnotique.
Ne boudons donc pas Tribeqa et offrons leur la reconnaissance qu’ils méritent car qu’on se le dise, le métissage a du bon ! (on clique sur la pochette et on écoute…)

Xidius

21
Nov
09

Diam’s ou Norah Jones?

Salut les mecs! Aujourd’hui Oceanlook vient la ramener sur la zik du moment!

Et cette semaine, en me baladant sur Deezer je suis tombé sur un truc qui m’a fait délirer: sur la page d’accueil, on nous proposait, entre autres, d’écouter les nouveaux albums de Diam’s et Norah Jones. Drôle de comparaison, n’est-il pas?

Puet-être qu’en vous présentant les forces en présence, vous saurez faire votre choix dans ce cruel dilemne…

Diam’s, la rappeuse de ouf, originaire de Chypre, vient de sortir un nouvel album qui suit Premier Mandat, Brut de Femme et Dans Ma Bulle, sobrement intitulé S.O.S. Hormis un voile qu’elle porte désormais, et son refus d’accorder des interviews aux médias, peu de choses ont changé de la part de celle qui trustait les ondes il y a deux ans avec son single La Boulette.

Cependant, les textes de ses chansons restent la principale force de l’interprète, qui mêle vie personnelle et opinions diverses qui touchent les valeurs de la France, les pouvoirs en place, etc… Il faut au moins lui reconnaitre la qualité de ses écrits, comme dans L’Honneur Du Peuple que cerains ont pu écouter au Grand Journal de Michel Denisot. Ceux qui n’aimaient pas Diam’s ne l’aimeront pas plus, et ceux qui la supportait auront plus de mal avec ce ton narcissique et moralisateur qu’elle emploit à tout bout de chant.

 

Après deux années d’absence, la sublime, la divine, la fascinante chanteuse et musicienne New Yorkaise revient avec son cinquième album solo, The Fall. Et ça, ça fait franchement plaisir. Avec un peu plus de sonorités Pop, l’album est un régal complet du début à la fin. Ceux qui se délectent de la voix envoûtante de Norah Jones seront comblés. Quant à ceux qui ne la supportaient pas,qu’il passent leur chemin.

Nous, notre choix est fait!

Oceanlook.

 




Agenda du mois.

février 2023
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728