Posts Tagged ‘dictature

15
Juil
09

Quand Poutine censure South Park…

C’est l’été sur Absolute Zone, et pourtant, Mystermask et Xidius travaillent comme des forcenés pour vous offrir des revues de concerts plutôt réussies… Et Oceanlook, malgré ses vacances, tenterait le Diable pour maintenir le cap à bord!

Aujourd’hui, une info sur le net a capté mon attention: la chaîne de télévision russe 2X2 a censuré un passage entier d’un épisode de la série South Park dans lequel Vladimir Poutine, actuel Premier ministre de la Russie, est plutôt mal présenté (un tyran, ni plus, ni moins, que seul le monopole du pouvoir intéresse)… Bien évidemment, il suffit de bien connaitre la série, et cet épisode en particulier (diffusé aux Etats-Unis en 2005), pour s’apercevoir de la très nette censure. Mais là n’est pas le problème.

(South Park fait peur au pouvoir russe)

Qui est à l’origine de la censure? Est-ce la chaîne de télévision 2X2, ou le Kremlin lui même?  Selon le comité de censure (à la botte du pouvoir), aucune consigne particulière n’aurait été donnée, suggerant donc que la chaîne se serait auto-censurée. Cela reste une hypothèse plus que plausible, et ce ne serait pas une première dans la longue Histoire de la télévision. En effet, devant les faits, les dirigeants de la chaîne en question auront jugé que ces images ne feraient pas tellement plaisir au Premier ministre russe et auront préféré les couper…

Ceci dit, on y croit pas tellement… Dans un pays où une verticale du pouvoir s’est installée, où l’opposition est muselée, et où Vladimir Poutine est omniprésent  dans les médias (derrière son pantin Medvedev), il semble plus probable que le comité de censure ait décidé lui-même de supprimer le passage en question, et pour éviter la polémique, ait rejetté la « faute » sur la chaîne de télévision. Dans le pays, qui ira se plaindre? Si un journaliste l’ouvre, on fera en sorte qu’il ne parle plus jamais dans n’importe quel média. On conviendra que pour le Kremlin, jouer la carte de l’auto-censure est une position très confortable, surtout auprès de ses sujets.

(Qu’il est vilain monsieur Poutine!)

En revanche, pour son image extérieure, cela n’arrange rien: cet épisode n’est qu’un exemple parmis bien d’autres des souffrances de la démocratie et de la liberté d’expression à l’intérieur du pays.  On pourrait même dire que la grossière façon de procéder attire l’oeil, une nouvelle fois, vers la Russie, et vers cet extrait de la série South Park, dont les créateurs ne s’attendaient sans doute pas à une telle publicité.

Malgré tout, une conclusion s’impose: il ne fait guère de doutes que Vladimir Poutine se moque de l’opinion des observateurs étrangers à propos de la manière dont il impose son pouvoir.

Oceanlook.

20
Juin
09

Iran: la situation se complique pour les manifestants…

Sa déclaration était attendue au tournant… Ali Khamenei, Ayatollah et par conséquent plus haute autorité religieuse du pays s’est exprimé hier en marge des bouleversements qui touchent le pays depuis plusieurs jours maintenant…. 

Le samedi 13 juin, Mahmoud Ahmadinejad, le président sortant, est annoncé grand vainqueur des élections dans le pays avec 63% des suffrages… Immédiatement, son adversaire, Hossein Moussavi, déclare des incohérences et des irrégularités dans le dépouillement et le vote de la journée (selon les résultats officiels, Ahmadinejad aurait plus de voix que Moussavi dans le propre village de ce dernier, sic)…

(Moussavi et ses partisans, Téhéran).

 Mir Hussein Moussavi en meeting à Téhéran le 18 juin 2009

La semaine s’écoule avec de très importantes manifestations dans les rues de Téhéran avec les partisans de Moussavi qui crient à la victoire. Dans un curieux attentisme, le monde entier et les puissances occidentales observent les événements en Iran tandis que les autorités iraniennes à la solde d’Ahmadinejad ne laissent filtrer aucune image des violentes répressions envers les manifestants. Très clairement, le président sortant minimise l’importance de ces mouvements de rues…

(Les quatre candidats à l’élection, Ahmadinejad et Moussavi en bas).

C’est dans ce contexte que l’Ayatollah Khamenei, autorité réligieuse hautement respectée dans le pays, a pris la parole hier. C’est un coup dur pour les manifestants et les partisans de Moussavi, car il semble bien qu’il se soit rangé du côté d’Ahmadinejad, en dépit du poids de la rue. En effet, le dirigeant religieux du pays a déclaré que la victoire du président sortant était « définitive » et « absolue » et que « les autorités ne céderaient pas face à l’action de rue. » 

La situation en Iran semble donc sclérosée, et, malgré la pression populaire, le régime coercitif d’Ahmadinejad devrait survivre aux troubles dans le pays. Même si une rencontre est prévue aujourd’hui entre les deux adversaires, on voit mal comment Moussavi pourrait renverser son opposant sans l’aide des autorités religieuses.

Oceanlook.




Agenda du mois.

février 2023
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728