Posts Tagged ‘buzz

01
Jan
11

Top 5 des évènements marquants de 2010 !

Ah, 2010. Dire que dans quelques temps, ce ne sera qu’un lointain souvenir… Cette année à quand même était riche, ultra riche, que ce soit au niveau culturel qu’au niveau actualité. C’est pour cela que nous vous proposons un listing par rédacteurs des 5 évènements/œuvres qui ont marqué notre année 2010.

Bigorneau

-L’album de l’année, c’est la bande originale du film de The Social Network, composé par Atticus Ross et Trent Reznor, fondateur de Nine Inch Nails, qui colle parfaitement à l’ambience du métrage, appuyant par moment la solitude ou la froideur du personnage principal.

-La bande déssiné de l’année est Parker Le Chasseur de Darwyn Cooke. Publié chez Dargaud en France, cette adaptation du roman de Richard Stark est d’autant plus passionante et prenante que sublimement mis en dessin, avec des planches à coupé le souffle, ne faisant que confirmer une énième fois le talent monstre de l’artiste.

-La grosse (double) claque cinématographique est française et revient aux films Les Petits Mouchoirs, de Guillaume Canet, film choral maitrisé, drôle et touchant, ainsi que A bout portant, de Fred Cavayé, thriller policier au rythme effrené.

-L’évènement de l’année est sans contest le 37° festival d’Angoulême. C’est la première année que je m’y rends, et je suis tombé amoureux de la ville. Vous pouvez d’ailleurs retrouver notre reportage à Xidius et moi-même. Pour info, nous comptons d’ailleurs y retourner fin Janvier prochain.

-La série télé de l’année est anglais, et c’est Misfits, diffusé sur la chaine E4. Cette série mélant humour anglais et super pouvoirs a su renouveler le concept du « super-héros » et surtout faire oublier le fiasco de la série Heroes.

2010 fut grandiose, et fut également l’année où je suis devenu le chef des lieux. J’espère que ce « nouveau » Absolute Zone vous plait au moins autant que « l’ancien ».

Marvel Boy

2010: Ce qu’on retiendra dans 10ans;

-Le film le plus attendu de l’année : Toy Story 3, qui a d’ailleurs comblé toutes nos attentes.

-La claque de l’année : The Social Network, de David Fincher, pour le jeu d’acteur excellent, la réalisation léché et la musique enivrante.

-La BD de l’année : Scott Pilgrim, de Bryan Lee O’Maley, un concentré de fun, de jeux vidéos et de Rock ‘n’ Roll.

-La série télé de l’année : Misfits, so trash, so british.

-Le coup de gueule de l’année : l’incapacité d’Universal Studios à promouvoir ses meilleurs films (cf Scott Pilgrim)

2011: des bons films de super-héros, un festival d’Angoulême réussi et plein de bonnes surprises en films, BDs et séries ?

Loun

2010 a été une année marquante à bien des égards. Je pourrais vous parler de Wikileaks, des guerres, d’Hadopi ou de la réforme de retraites, mais Absolute Zone est consacré à la culture, et j’ai choisi de rester dans un ton assez léger.

-La BD de l’année, selon moi, est Cadavre Exquis, de Pénélope Bagieu. Je m’attendais à tomber sur une histoire assez légère, comme on peut les lire sur son blog, mais cette BD est vraiment d’un style différent, étonnant.

-Le film de l’année, comme vous avez pu l’entendre dans mon podcast, est Inception. Du génie. Vraiment. Un film capable de remettre en questions des certitudes aussi basiques que « vivons nous vraiment ? ».

-L’album de l’année est une BO. Celle de Tron Legacy, par Daft Punk. Différent de l’aspect électro auquel le groupe nous avait habitué, et donc une déception pour de nombreux moutons… euh « fans » du duo Français, mais reste un chef d’oeuvre.

-La grosse claque de l’année est décernée à Avatar de James Cameron (et non pas de Georges Lucas, comme j’ai pu le dire dans mon podcast et encore une fois je suis DÉSOLÉE de cette méprise, j’avais la grippe toussa, bref PARDON !). Encore une fois, l’histoire est banale mais le film vaut le coup d’être vu, rien que pour l’aspect visuel.

-Enfin, dernier fait marquant de l’année dans mon petit monde culturel, le décès de l’acteur Leslie Nielsen. Parce qu’il n’y aura plus jamais de pilote dans l’avion, ni de flic pour sauver la reine, le monde et le président. En espérant que comme Dracula, il est mort et heureux de l’être.

Lecteurs (et auditeurs) d’Absolute Zone, je vous souhaite une bonne année. Avec mes meilleurs vœux.

Karine Trumper

Le cinéma a été marqué à mon goût par pas mal de choses cette année.. Et les exemples sont nombreux. Quitte à choisir, je parlerais juste du gros fuckage de Marvel avec ses projets avenir, qui me laissent presque tous perplexe et sans la moindre envie d’en voir plus.

Niveau musique, pour moi, l’événement de l’année est la séparation d’un de mes groupes de hardcore préféré : Have Heart. Une triste nouvelle, sachant que je n’aurai donc jamais pu les voir en live.

Pour ce qui est de la lecture, je dirai que ce qui me marque le plus, c’est evidemment la sortie française de l’incroyable série Sleeper de Brubaker et Phillips. Je l’ai attendu très longtemps, elle est arrivée, et je l’ai aimé comme jamais.

Evenement important qui n’en est peut être pas un mais que j’ai surement bien vécu parce que je suis arrivée à Paris au bon moment : Le Never Say Die tour. Gros festival hardcore à la programmation déjantée pour un show en france, c’est surement l’événement que je retiens le plus. Oui, ça, et rien de politico-intellectuello-culturel. Parce que je suis une fille hardcore tu vois. ;)

Et sinon, pour parler un peu de ma télé, je vais bien sur parler de Misfits, histoire d’être hyper originale. Parce qu’il fallait la faire, la série qui passe de la si bonne musique, qui parle si bien de l’adolescence, qui mêle superhéros et réalité, et qui soit aussi bien réalisée.

Voilà, merci encore à tous les lecteurs, à Leslie Palant, à Way to Blue, à tout plein de blogueurs qui se reconnaitront (jetez un coup d’œil sur la blogroll), à tous les rédacteurs sans qui Absolute Zone serait un peu beaucoup moins bien. Maintenant, cap sur 2011, en vous souhaitant qu’elle soit la plus heureuse possible ! Bonne année !

Toute l’équipe d’Absolute Zone.

08
Sep
10

Interview: François Descraques (Frenchnerd)

« Et c’est là qu’en temps que scientifique, mais surtout qu’en temps qu’humaniste, je dis « bullshit » ! Je dis « bullshit », mais pas seulement. Je dis que nous pouvons changer les choses, je dis que nous devons changer les choses et je dis que l’humanité doit changer ! » Bon, c’est sur, si vous ne connaissez pas Le Visiteur du Futur, vous ne comprenez pas cette citation. Cette web série, qui a rencontré un énorme succès sur la toile, raconte l’histoire d’un visiteur qui vient du futur essayer de changer le passé à travers les actes d’un jeune homme : Raph. cette web-série est l’œuvre de François Descraques, jeune réalisateur qui n’en est pas à son premier coup d’essai. En effet, sur son blog Frenchnerd, on peut découvrir ses autres (nombreuses) réalisations comme l’excellente Scred TV, les Grands Débats et beaucoup d’autres vidéos encore, mais également des podcasts ou encore des chansons. Ayant croisé François Descraques à occasion de la conférence Franchnerd lors du Comic Con de Paris, mais n’ayant pas pu le rencontrer véritablement, j’ai quand même pu lui poser quelques questions par mail pour cette petite interview, que voici (et vous aller kiffer !!)



Absolute Zone: Est-ce que vous pouvez vous présenter, votre parcours (études, ect…) et, bien évidemment, votre blog, Frenchnerd ?
François Descraques: J’ai commencé à faire des court métrage à 12 ans et je n’ai pas arrêté depuis. Entre temps, j’ai fait un BTS Audiovisuel Option Image à Boulogne ce qui m’a permis d’être moins nul en technique. Mon blog a commencé comme un terrain d’expérimentation pour des vidéos débiles que je faisais chaque semaine. Mais il a pris une plus grande envergure et d’autre personnes m’ont rejoint pour m’aider.

AZ: Votre web série, le Visiteur du Futur, a rencontré un succès incroyable sur le net. Est-ce que vous vous attendiez à cela ?
FD: Pas du tout. Je comptais faire seulement 6 épisodes.

AZ: Qu’est-ce que cela a changé au niveau de la réalisation et du scénario ?
FD: Pour les scénars, j’essaie d’y glisser un peu plus de « sens » qu’avant. Sans pour autant prendre la tête aux spectateurs. Pour la réal, j’essaie que ça fasse plus « ciné » mais pareil, sans trop se la péter non plus.

AZ: Vous avez diffusé le teaser d’une possible saison 2 du VDF à la Japan Expo/Comic Con. Est-ce que vous pouvez nous en parler un petit peu plus ?
FD: Ce teaser présente la suite du Visiteur. ça se passe quelques mois après la saison 1. Une sorte de début de saison 2
C’est un court métrage de 26 minutes qui peut soit être diffusé tel quel, soit sous la forme de 3 épisodes de 8 minutes.

AZ: D’un point de vu de la production, est-ce que ce sera toujours auto produit ?
FD: Pour l’instant, nous sommes toujours en autoproduction mais comme les tournages coûtent plus chers en matériel et régie, on espère pouvoir faire financer ces parties là avec la vente de DVD et des produits dérivés.

AZ: Il est question d’un DVD du Visiteur du Futur, comment le projet avance ?
FD: Il faut que je revoie KAZE ( la boîte qui édite les DVD des short com de Nolife)  en Septembre pour mieux en discuter. Mais c’est un projet concret.




AZ: Est-ce que vous avez eu plus de propositions pour des projets professionnels depuis le succès du Visiteur ?
FD: Oui, on m’a embauché pour écrire et réalisé quelques commandes pour le net à destination de marques.

AZ: Parlons un peu plus du blog. Y aura-t-il une saison 2 de Scred TV ?
FD: On aimerait en faire mais j’ai le Visiteur et Slim a sa série qui nous prend pas mal de temps. un jour, peut être ?

AZ: Slimane-Baptiste Berhou réalise la série J’ai jamais su dire non! qui est diffusé sur Frenchnerd. Est-ce que, à l’avenir, le blog va se transformer en plate-forme de diffusion pour toute sorte de web série, ou uniquement celle crée et réalisé par vous deux ?
FD: Je pense qu’on va élargir notre univers à d’ autres personnes mais Frenchnerd ne deviendra pas Dailymotion, ça c’est sûr.

AZ: Vous avez tous les deux réalisé des courts qui sont disponible sur le site (je pense par exemple à Garde Fou ou L’entretien) Est-ce que vous allez réaliser de nouveau des courts ou le format ne vous intéresse plus ?
FD: Avant on réalisait un court par an. C’était assez fastidieux et leur durée de vie sur le net était limitée. Maintenant, on peut faire une à deux vidéos par mois et créer de vrais univers qui intéresse plus de gens. Pour moi, la démarche n’est pas si différente c’est juste le rapport investissement/ retour du public qui est mieux dans les webséries.

AZ: Est-ce que vous pensez que ce système d’auto production et de diffusion sur le net est l’avenir de la fiction française ?
FD: L’auto production est un terme vague qui peut dire plusieurs choses. Pour moi, l’important, c’est que les créateurs d’idées puissent continuer à offrir des nouvelles possibilités à la fiction française que ce soit avec des moyens de télé ou sans moyen.

AZ: Vous avez mis en ligne la conférence Frenchnerd que vous avez donné au Comic Con. Qu’est-ce que vous avez pensé de cette expérience ?
FD: C’était une super expérience, je ne pensais pas qu’il y aurait autant de monde. J’espère que ça se reproduira.


AZ: Quel est le dernier film que vous avez vu et que vous avec « kiffé !! » ?
FD: J’ai vu Piranah hier. J’ai grave kiffé. (Sachant que les propos datent du 3/09, ça fait 5jours en fait. NDLR.)


AZ: Je viens tout juste d’apprendre que vous prépariez un long métrage avec Daroo Productions, du coup est-ce que vous pourriez m’en dire plus ?
FD: C’est un long métrage fantastique qui parle du phénomène des vidéos à la youtube/dailymotion. C’est assez sérieux.

AZ: Dernière question : Bon, à quand le retour des Grands Débats ?
FD: C’est en projet ! Il faut que je termine quelques montages d’abord. Et oui, je n’aurais pas eu de vacances cette année. (Entre temps, ils sont revenus, avec MamanVS Papa et Van Damme vs Lambert NDLR.)


Voilà, encore un grand merci à François Descraques pour ses réponses malgré son emploi du temps chargé. J’espère vraiment le recroiser au prochain Comic Con de Paris. En attendant, allez sur Frenchnerd et découvrez son boulot vraiment remarquable !

Le Bigorneau du Futur




Agenda du mois.

février 2023
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728