Archive for the 'Web' Category

12
Jan
12

Plays Everywhere: Et si je regardais un film sur mon mobile ?

Regarder des films, ce n’est pas nouveau, j’aime ça. Sauf que je n’ai pas toujours un lecteur dvd/bluray ou à défaut un ordinateur sous la main. Tandis que mon mobile, il est toujours dans ma poche (à condition bien sûr d’avoir de la batterie bien sûr). Alors quand on m’a parlé de l’application Plays Everywhere, je me suis dit « Pourquoi pas » ?

Première bonne surprise : je peux transférer les DVD et Blurays que je possède directement sur mon téléphone portable à deux conditions : qu’ils appartiennent au catalogue de la 20th Century Fox (ça va, le choix est large), et de transférer la copie digitale directement de mon ordinateur sur mon téléphone portable grâce au site : http://www.foxdigitalcopy.com. Une fois cette petite formalité faite, je n’ai plus qu’à choisir le film dans ma bibliothèque via l’appli, et à m’installer confortablement.

Deuxième bonne surprise : la qualité est plutôt bonne ! Vu le mini-écran de mon téléphone, je m’attendais à devoir froncer les yeux pour voir correctement les images, et pourtant, même après le visionnage de La Planète des Singes, je n’ai mal ni aux yeux ni à la tête.

Un (tout petit) bémol cependant : la « technicité » du transfert de vidéos. Quand j’ai téléchargé l’appli, je n’ai pas regardé le fonctionnement plus en détail, et j’ai donc passé une dizaine de minutes à comprendre COMMENT j’allais retrouver mon film. Puis j’ai ravalé mon estime et je suis allée voir la notice (oui oui, je sais, Read the Fucking Manual…) pour comprendre. J’aurais préféré que l’application soit un peu plus intuitive !

Dans l’ensemble cependant, je suis très satisfaite. Un bon moyen de regarder des films dans le métro ou à la salle de sport sans avoir à me trimballer mon ordinateur !

20
Déc
11

Smosh

Que c’est beau l’internet. On y trouve de tout. On peut notamment y trouver des gens drôles. En effet, et on a déjà parlé de quelques cas français, les internets (lol) fournissent un outils de diffusion gigantesque pour tout les comiques qui sommeilles en nous. Certains sont talentueux, et d’autre non (évidemment). Aujourd’hui, nous allons parler de deux gens qui font parti de la première catégorie et qui forme un duo comique sur le net, réalisant et produisant eux même leurs vidéos: Smosh !

Smosh, c’est l’association de deux amis d’enfance; Ian Hecox et Anthony Padilla. Ces deux américains de la côté ouest (Californie) ont, un jour d’ennui profond, réalisé un mini clip à la webcam d’un générique de série animée qu’ils ont montré à leurs amis. Ces derniers étant visiblement amusé, Ian et Anthony décident de poster la vidéo sur une toute nouvelle plateforme de diffusion de vidéo qui vient de voir le jour su le net, YouTube. Ils récidivent avec une vidéo où les deux compères lipsync (un clip où les deux bougent les lèvres comme pour chanter et collent la musique originale) le générique de Pokémon. Et là, c’est le drame.
La vidéo est vue plus de 24 millions de fois et devient en peu de temps la vidéo la plus vue sur YouTube. Rien que ça. Fort de ce succès, Ian et Anthony vont réalisé des sketchs sur la plate-forme, créant des personnages comme Boxman ou The Damn Neighboor, créer un site, du marshandising et devenir les vidéastes/youtubers les plus connus du net, faisant d’autant plus parti des premiers ! Depuis, ils réalisent des sketchs absurdes toutes les semaines, pour la plus part faisant référence au cinéma (Ghostbuster), aux dessins animés (Pokémon) ou aux jeux vidéos (Zelda, Mario). C’est en moyenne près de 5 millions de vues par vidéos et plus d’un millards de vues au total que comptabilise Ian et Anthony. Le partenariat avec Youtube et le marshandising, avec des t-shirt ou des albums réunissant les chansons de leurs sketchs, permettent aux deux jeunes américains d’en vivre.

Mais bon, trêve de blabla un peu chiant sur l’histoire et le fonctionnement du duo. Smosh, c’est avant tout deux personnages, Ian et Anthony, absurdes et hilarants, jouant avec les références, les vannes de mauvais gouts, l’inattendu et un certain talent pour trouver des idées à la con et les sublimer par une réalisation et un montage extrêmement pro. EN plus de leurs vidéos hebdos, les deux ont crée un autre rendez-vous hebdo: Lunchtime w/ Smosh. Si le concept de voir les deux manger peut paraître chiant et prétentieux, il n’en est rien car chaque épisode apporte son lot de conneries assez hilarante (l’humour vole pas haut mais dieu que c’est bon !) et permet surtout un lien avec les internautes. C’est tout les jeudi, et en plus de faire rire, ça donne sacrément faim.

A côté de ça, on retrouve une autre série vidéo, qui s’apparente plus à du videoblog, Ian is bored, qui comme son nom l’indique, est le résultat d’un profond ennui (comme leurs débuts finalement) qui pousse Ian a s’exprimer et surtout faire participer les internautes qui peuvent proposer ceux que Ian pourrait faire dans le prochain épisode pour ne pas s’emmerder. Cette phrase est beaucoup trop longue. Depuis une vingtaine d’épisode, le show est plus ou moins renommé «Mailtime w/ Smosh» où Ian et Anthony ouvrent le courrier qu’ils reçoivent de part et part de la planète. Une preuve de leur succès qui ne se limite pas à un chiffre mais à une communauté de fans. Le fait de faire des vidéos où les deux ouvrent le courrier de ses derniers est, en plus d’être l’objet encore une fois de vannes et situation assez tordantes, une reconnaissance. Comme exemple, un Ian is bored classique (bon appétit) et un Mailtime w/smosh.

Une autre évolution notable, c’est celle du site internet. Ce dernier n’est plus uniquement une plateforme de diffusion de leurs vidéos. Il réuni maintenant d’autres vidéastes, d’autres show et surtout le «Smosh Pit» qui réuni un grand nombre de vidéos qui font le buzz, ou d’articles réunissant un certain nombres de memes, d’images ou d’infos sur divers sujets (comme par exemple 12 Terrefic Twilight Gifs ou Nintendo Pokemon Cards). Une sorte de 10MinAPerdre mais en infini fois mieux.

Smosh s’est développé au fil des ans et est devenu une vraie petite boite de production. Plus de 3 vidéos par semaines, des albums, des t-shirts, une quantité impressionnante d’articles aux sujets divers et variés, mais surtout (attention formule hasbeen) des heures de bonne rigolade ! A titre personnel, c’est sans doute ma plus grande découverte cette année sur le web. Je n’avais jamais imaginé un tel niveau d’humour et de qualité de prod sur le net. Et pourtant, Ian et Anthony sont certainement les deux mecs les plus drôles de YouTube voir même de tout l’internet de l’univers ! D’abord !

If Bigor was real…

07
Août
11

Comic Con France: Interview Slimane-Baptiste Berhoun & François Descraques

Si nous avons rencontré pas mal de dessinateurs et scénaristes de comics durant cette saison 3 de la Comic Con France, ce jeune rendez-vous n’était pas seulement consacré au neuvième art, mais également au cinéma, aux séries TV et au web ! Ainsi, comme l’année dernière, toute l’équipe du site Frenchnerd était présente, avec cette année, un stand rien que pour eux ! Étant, moi-même fan de leurs réalisations (j’en ai beaucoup parlé ici même), j’ai eu l’occasion de rencontrer et d’interviewer les réalisateurs Slimane-Baptiste Berhoun (J’ai Jamais Su Dire Non, Garde Fou) et François Descraques (Visiteur du Futur) !

Le Bigor du Futur et le Professeur BrProd !

27
Mai
11

La Ferme Jérôme !

Un petit article leger, en guise d’interlude entre plusieurs gros articles/critiques (et va y en avoir dans les prochains jours). Nous avons déjà parlé plusieurs fois de français qui font des vidéos sur le net, assez hilarante, qui sont en train de gagner de plus en plus en popularité. Parmi ses loleurs de l’internet 2.0 (ce terme est totalement nul), voici La Ferme Jérôme ! Émission au rythme irrégulier (avec quelques parodies), LFJ traite de plusieurs thèmes, diverses et variés (même si c’est souvent la télé réalité et les buzz). Le présentateur, Jérôme (si si, je vous jure), avait déjà fait une chronique dans la web émission Web Story, où le sacripant clashé pas mal les candidats. Enfin bref, trêve de blabla, voici sa dernière vidéo (sur un film assez obscure de Jackie Chan), ainsi que deux autres que j’aime particulièrement. Surtout que ça fait beaucoup de parenthèse en peu de lignes.

(Pour celle là, faut un minimum de contexte. Michael Youn c’était fait cambrioler, et dans l’énervement, en avait parlé sur twitter et avait demandé aux cambrioleurs de lui rendre des objets qui n’ont aucune valeurs réelles, si ce n’est une valeur sentimentale pour l’artiste. Et le message, relayé par plusieurs sites et journaux, est arrivé aux oreilles des cambrioleurs, qui lui ont rendu son Hummer et toutes les affaires demandés. Après coup, pour jouer sur le buzz et répondre aux gens qui pensaient que toute l’histoire était un coup monté, Youn a été contacté par un site de Poker pour faire de la pub, ce qui a déçu pas mal de gens. Et ce clip, qui reprend la chanson « Fous ta cagoule », est donc une (fausse) réponse des cambrioleurs à toute cette histoire.

Si vous avez aimé, vous pouvez retrouver plein d’autres vidéos, ainsi que les Off (qui sont hilarants) sur son site, ainsi que sur la page Facebook et Twitter !

La Ferme Bigor !

04
Mai
11

Les Invincibles

Il y a très peu de bonnes séries françaises, même si ça fait un peu chier de l’admettre. Car il faut croire que les chaines préfère soit miser sur des valeurs sur, des atrocités télévisuels qui font péter l’audience, soit ne rien miser du tout et passer en boucle des séries américaines qui marchent (Les Experts en tête, qui ont fini par tuer le sacro-saint film d’action du dimanche soir sur TF1…). Mais heureusement, il y a quelques exceptions à cette règle, et la série Les Invincibles fait partie des exceptions.

À l’aube de la trentaine, FX, Hassan, Mano et Vince, 4 amis de toujours sont sûrs d’une chose : s’ils ne changent rien dans leur vie, ils finiront « vieux et aigris ». Engagés dans des relations sages et stables, ils ont le sentiment de n’avoir pas assez profité de la récréation. Ils concluent donc un pacte, élaboré par leurs soins, qui va leur permettre d’assouvir leur soif de liberté. Première étape difficile mais nécessaire : quitter le lendemain, à 21h00 précises, leurs copines respectives. Entre les clashs avec leur entourage, la revanche des exs, les non-dits au sein du groupe et la confrontation à leurs propres limites, nos Invincibles vont être embarqués dans un véritable parcours initiatique. En sortiront-ils grandis ?

Les Invincibles est à la base un concept canadien, qui est ici adapté par Alexandre Castagnetti et Pierric Gantelmi d’Ile, et produit par la chaine Arte. Comme vous l’avez compris en lisant le synopsis, la série suit les aventures de 4 potes qui ont largué leurs copines pour plus de liberté, surtout sexuels. Un élément perturbateur pour le moins original et intéressant, et qui va déboucher sur un enchainement de situations et de conséquences inattendus pour les personnages. En effet, l’une des forces de la série est d’être extrêmement bien écrite. Les évènements s’enchainent avec une parfaite logique et fluidité, rendant d’autant plus comique les situations, car probables, et les dialogue, savoureux, appuie aussi l’humour de la série. D’autant plus que les personnages sont magnifiquement caractérisé, à l’aide des dialogues évidemment, mais aussi d’une écriture sobre, sans cliché, qui ne fait que souligner les différents caractères des personnages.

L’identification et l’attachement est donc immédiat, ce qui renforcement le sentiment de déchirement quand vous aurez fini la série. De plus, la série aborde des thèmes très intéressant, les traites avec intelligence, et renforce l’impact avec un mélange parfaitement dosé entre humour et drame des personnages. Hélas, la narration n’est pas exant de défauts, et certaines idées tombent un petit peu à plat, comme l’histoire en comics animé qui ponctue le récit. Ni très beau (voir moche), ni très utile, ça casse plus souvent le rythme que ça ne le souligne.

Pour ce qui est de la mise en scène de la série, elle est efficace sans être révolutionnaire. Quelques bonnes idées de mise en scène sont à noter, malgré le fait que l’on ne sait pas vraiment si l’idée vient à la base du format canadien, ou du format français. Ce qui est sûr d’être français par contre, ce sont les acteurs ! Et, comme dit précédemment, si les personnages sont aussi attachants, c’est grâce évidemment à l’écriture, mais surtout aux acteurs. Jonathan Cohen est exceptionnel, surtout dans la saison 2, Cédric Ben Abdallah est touchant, et les deux autres, Benjamin Bellecour et Jean-Michel Portal, sont également convaincants dans la peau de leurs personnages. On notera quelques second rôles intéressants, comme Marie-Ève Perron, absolument parfaite en copine possessive et détestable, et qui d’ailleurs va complètement renverser nos attentes et nos préjugés sur le personnage au cours de la série, ainsi que la magnifique Delphine Rollin, tantôt désirable tantôt détestable. Une galerie de personnages hauts en couleur, avec quelques guests comme l’extraordinaire François Rollin.

Une série humoristique, produite par Arte, c’est rare, très rare. Inattendu de la part de la chaine, Les Invincibles se révèle absolument génial, avec une recette qui emprunte à plein de type de séries différentes tout en se créant une propre identité grâce à de très bon personnages. La série est disponible en DVD, et à été diffusé il y a peu sur Dailymotion, au rythme de 2 épisodes par semaine (peut-être que l’opération sera renouvelée). Si la série ne compte que 2 saison, soit 16 épisodes, ce qui assez court et montre que, aussi génial soit-elle, la série n’a pas vraiment cartonné contrairement à Joséphine, jetez-vous sur ce p’tit bijou français. Yen a tellement peu, que vous allez quand même pas boudet votre plaisir !

« Couilles et solidarité ! »

PS: vous pouvez, grâce aux nouveaux boutons en bas là, partager les articles du site sur Facebook et Twitter. Et j’en profite pour vous inviter à rejoindre la page Facebook du site (avec des albums photos répertoriant les articles) ainsi que follower son compte Twitter. Et puis il y a également la page Dailymotion et Youtube mais bon, on va arrêter l’auto promo là.

21
Avr
11

Le Retour des Podcasteurs !

En effet, je vous avez parlé de Norman fait des vidéos il y a quelques temps, et il faut avouer qu’il a complètement relancé l’intérêt et la mode de ce genre de vidéos. A tel point que d’anciens « podcasteurs » tel que Monsieur « Cyprien » Dream, ou Hugo du Velcrou, font leur retour sur l’internet informatique (Cyprien était occupé à lancer son 12 infos, et n’avait pas posté sur son blog depuis Octobre 2010) et se remettent à se genre de format (le velcrou l’avait un peu abandonné depuis Level Crou). Enfin bref, trève de blabla, voici deux des nouvelles vidéos de ses deux blogueurs, pour vous faire découvrir !

Cyprien, qui a d’ailleurs profité de son comeback pour faire peau neuve avec un nouveau blog : cyprien.fr (forcement, avec le 12 infos, il est plus connu avec son ce nom)

Hugo aussi a fait un nouveau blog, hugotoutseul. Mais le velcrou n’est pas pour autant mort puisqu’ils ont réalisé un clip, Un morceau de salade.

Un retour qui fait plaisir quand même, parce que ça faisait longtemps qu’on les avait pas vu en si grand forme ! Welcome back guys !

(PS: un truc qui n’a rien avoir, mais écoutez moi ça. Jusqu’au bout. J’ai tenu 1/2h avant de péter un câble. Celui qui tient jusqu’au bout à gagné. Quoi, je ne sais pas, mais il a gagné !)

Le 12 Bigor




Agenda du mois.

janvier 2023
L M M J V S D
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031