Author Archive for

10
Avr
10

Owl city débarque

Vous n’avez pas pu échapper à ce morceau, puisqu’il passe pratiquement en boucle sur certaines stations de radio ! Et il s’agit de « Fireflies » de Owl city. Ca tombe bien puisque le 1 mars est sortit le 3eme album de Owl city « Ocean eyes« .

La musique d’Owl city, qui cache derrière ce nom un certain Adam Young, est qualifié d’électro-pop. Plus pop qu’électro en tout cas. Blablattons donc de ce fameux ‘Ocean eyes’. Il y a du bon, il y a du moins bon. Le cd démarre bien avec ‘Cave in’ et ‘The bird and the worm’. Ca s’écoute tranquillement, c’est agréable et sur cette dernière, le synthé se fait discret, ce qui n’est pas forcément déplaisant … Parce que si, ensuite, sur ‘Hello Seattle’, le synthé est déjà plus présent, mais c’est pas désagréable puisque la chanson en elle-même est sympa, sur ‘Umbrella beach’ ça sera no comment en particulier sur le début de la chanson, où trop de synthé tue le synthé ! … Puis arrive ‘Fireflies‘ et c’est LA chanson de l’album. Inutile d’en faire la description, tout le monde la connait cette chanson. Le cd avait pourtant bien commencé, il se termine plutôt mal puisque même si ‘The tip of the iceberg’ relève le niveau des 3 dernières chansons, ‘Vanilla Twillight’ casse pas la baraque, et ‘Tidal wave’, même si déjà légèrement plus rythmé que la précédente, casse pas non plus la baraque. C’est pas de la grande musique, mais ça s’écoute. Un cd qui prend pas la tête, à écouter les yeux fermés pour oublier le reste, et ça c’est pas donné à tous les cds !

Meekko

20
Mar
10

F.r.i.e.n.d.s a la quinzaine

Parlons série télé aujourd’hui ! Parlons donc de Friends. Friends qui fête (déjà) ses 15 ans ! Et malgré les 5 années écoulées depuis l’arrêt de la série, ça cartonne toujours ! 

Pourquoi Friends ça marche toujours mais en plus c’est génial ? Parce que c’est pas une série policière. Parce que c’est pas une série médicale. Parce que c’est pas une série à l’eau de rose. Parce que c’est « so funny ». Cette série a suivit pendant 10 saisons le quotidien de 6 amis : Joey, Phoebe, Chandler, Rachel, Ross et Monica. Mais si le succès de la série était au rendez-vous dès la première saison, faut avouer que, depuis l’arrêt de la série, la plupart des acteurs n’ont pas vraiment rebondi … Si Jennifer Aniston s’en sort mieux que les autres, on a revu que très peu les autres : David Schimmer, Lisa Kudrow, Matt LeBlanc, Matthew Perry et Courtney Cox Arquette.

Friends, c’est au l’apparition de nombreuses guest stars comme Ben Stiller en gars plus que colérique, Christina Applegate en soeur de Rachel un poil à côté de la plaque, Bruce Willis en ‘ Love machine’, mais surtout Brad Pitt ( à l’époque en couple avec Jennifer Aniston ) qui, pour le coup, la déteste ! On n’oubliera pas non plus Marcel le capucin et Janice.

Bref, Friends c’est une série comme il n’en existe pas d’autre parce qu’il y a surtout cette chanson plus que culte : « Smelly cat » ! Traduisez : « Tu pues le chat« . Oui, cette chanson est très … philosophique. Ou pas. Même si une adaptation au ciné n’est pas d’actualité, c’est finalement pas important puisqu’on ne se lasse pas des 237 épisodes.

Meekko, qui est un Koala (comprendra qui pourra !)

27
Fév
10

Ben l’oncle soul : pas que de simples reprises

C’est donc cette semaine que s’est ouverte la billeterie pour le célèbre Main Square Festival d’Arras. Festival qui rassemble chaque année la crème des artistes. Et 2010 s’annonce, un fois de plus, comme un bon cru puisque qu’on sait que Pearl jam et Rammstein ( dont le dernier cd fait toujours, voire même de plus en plus, polémique … ). Bref, la crème je vous dit ! Comme vous pouvez le voir ça ne sera pas forcément la musique la plus calme qui existe, alors parlons donc dans cet article d’un artiste qui débarque sur nos ondes radio avec une reprise : Ben l’oncle soul.

Soul wash

Et sur ce cd, ne vous attendez pas à voir apparaitre du nouveau, des chansons toutes nouvelles, toutes belles. Ici, Ben l’oncle soul ne nous offres que des reprises, oui mais des reprises à sa façon : façon soul. De quelles chansons s’agit-il ? Que des chansons déjà entendues, qui ont eu un énorme succès. On retrouve donc Crazy de Gnarls Barkley, Sympathique de Pink Martini, I kissed a girl de Katy Perry et même Barbie Girl d’Aqua et Say you’ll be there des Spice Girls. Des reprises toutes plus réussi les unes que les autres. Enfin la dernière reprise est Seven nation army des White Stripes, et c’est donc cette chanson que l’on peut entendre à la radio. Ca s’écoute ici.

Meekko, qui n’écoute pas que de la musique de brute.

20
Fév
10

Un mélange des époques …

Une retombée dans le néan des sorties cd ? Possible. Peut importe, j’ai d’autres sujets sous la dents. Et dans le genre ‘groupe hors du commun’, j’en ai un bon. Un très bon même. Alors, certes, et comme toujours (heureusement je dirais même), ça ne plairait pas à tout le monde. Peut importe. Vous aimez la musique folk ou autre musique traditionnelles ? Vous aimez le métal ? Vous vous demandez ce que donne le mix des deux ? Ahah, ça donne In extremo.

In extremo, est donc un groupe de … folk métal ! Ils nous viennent d’Allemagne et ont décidé de mélanger guitares brutales pour le côté métal mais aussi musique du Moyen-Age. Vous l’aurez compris, en plus des guitares, cornemuses, mandolines ou autres vielles à roue viennent s’incruster. Fondé entre 1995 et 1996, In extremo s’est néanmoins ‘assagit’ (?), car on ressens moins cette musique médiévale dans les derniers cds. Dommage. Mais venons en là où je voulais. Il faut dire aussi qu’ils n’en ont pas fait que deux des cds les In extremo, non y’en a 17 ! Parlons donc d’un de leurs cd, sortit en 1999, où ce mélange en question se fais plus que ressentir : Verehrt und Angespien.

Verehrt und Angespien

Par où commencer avec cet album ? Par la première chanson me direz-vous. Logique. Et cette première chanson, nommée ‘Merseburger Zauberspriache’, commence avec une douceur qui nous plonge directement dans le Moyen-Age avec ses harpes. Oui mais voilà, on est vite rattrappé par le présent et nos bonnes vieilles guitares électriques viennent squatter le morceau histoire de remuer tout ça. Mais encore, là, ça va. Parce que le morceau d’après, ‘Ich kenne alles’ : il dèch’ ! Exit les douces harpes, nan là c’est du pur, du dur, du brut, et c’est tellement bon ! Pour le chant jusque là, c’était de l’Allemand. Normal. Sur ‘Herr Mannelig’, c’est toujours de l’Allemand, oui mais du vieil Allemand ! Et quitte à rester dans le vieux parler, In extremo fait aussi dans le vieux Français sur ‘Pavane’. Et pour ceux qui veulent du chant en Anglais … y’en a aussi ! La dernière chanson ‘inédite’ du cd, oui parce que la vraie dernière est une version acoustique de ‘Herr Mannelig’, n’y va pas de main morte. Nos guitares ouvrent le bal, mais pas dans la douceur. Au final, 12 chansons qui font toutes entre 3  et 5 minutes  et  une qui fait 2minutes mais pourtant, quand on aime, le cd passe tellement vite …

Meekko

12
Fév
10

On a retrouvé les prophètes.

Enfin de la sortie intéressante côtés cd ! Bon ok, celle là je l’avais laissé passer puisqu’elle date du mois de janvier mais mieux vaut tard que jamais. De quel cd s’agit-il ? The Betrayed des Lostprophets.

Lostprophets, what is it ? C’est un groupe en provenance du Pays de Galles. Groupe qui est composé aujourd’hui de Ian Watkins au chant, Jamie Oliver au clavier, Luke Johnson (remplaçant de Ilan Rubin, je vous laisse deviner quel groupe Ilan Rubin a intégré …) à la batterie, Mike Lewis et Lee Gaze à la guitare et Stuart Richardson à la basse. On trouve dans la discographie du groupe 5 albums : The Fake sound of progress, Holographic mirror, Start something, Liberation Transmission et The Betrayed.

The Betrayed

Le premier album était qualifié de ‘métal’, puis au fur et à mesure Lostprophets s’assagissait, devenant plus ‘rock’. Enfin, tout est relatif. Alors si on continu comme ça, on s’attend à ce que The Betrayed soit ‘ pop ‘ … Hé bé non ! D’autant plus que Liberation transmission date de 2006, on l’attendais ce cd. Côté rythmique : à la batterie on est loin, même très loin du ‘jeu’ de la batteuse ( qui n’a de batteuse que le nom ) de Glasvegas, bon c’est pas non plus un ‘jeu à la Lars Ulrich’ mais ça dépote quand même. Côté mélodie : une bonne présence de la guitare mais alors le claviers, on le cherche sur certaines chansons comme It’s not the end of the world …. Et comme nous l’indique le site de cette chère Fnac, 30 seconds to Mars est similaire à Lostprophets. Autant vous dire que je cherche encore sur quel point les deux groupes sont similaires ! Musique ? Non. Voix ? Non. Ambiance ? Non. Mais revenons à nos moutons. Côté voix : on a toujours cette voix qui chante ‘normalement’ puis qui va changer d’un seul coup, devenant plus ‘agressive’. Point noir du cd  : le son de certaines chansons, heureusement pas sur toutes, est un peu banal, disons, comme déjà entendu.

Meekko

30
Jan
10

Goon moon : un son pas comme les autres

Serais-je en retard cette semaine ? Peut être un petit peu ! M’enfin, cette semaine j’ai ressorti un certain Antichrist superstar du placard et l’idée de faire un article sur Jeordie White m’est parvenue ! N’ayant pas envie de faire un article exclusif sur lui, interressons-nous à son groupe parallèle, que j’avais déjà évoqué auparavant, Goon Moon.

Goon Moon, quoi que c’est ? C’est un groupe formé par Jeordie White et Chris Goss. Jeordie White est plus connu sous le nom de Twiggy Ramirez. Est-il encore nécessaire de présenter Twiggy Ramirez ? Je ne pense pas. Il a aussi officié en tant que bassiste, sous son vrai nom cette fois, auprès de Trent Reznor pour la tournée suivant With Teeth . On le retrouve aussi dans A perfect circle, avant de reprendre son pseudo en 2008.Chris Goss est connu pour son travaille avec Kyuss mais pour être aussi fondateur de Master of  reality. Et dans Goon Moon, Jeordie White pousse la chansonnette : c’est qu’il chanterait même plutôt bien en plus ! Alors on se dit que ça doit pas encore être de la musique très douce ! Et beh non ! En 2007 est sortit Licker’s last leg.

Alors pour faire court et vous laisser découvrir par vous même : les chansons sont plus ou moins rythmées sans pour autant aller dans le brutal. Les mélodies sont entêtantes. On ne s’attendais pas forcément à ce type de musique. Pourtant, on se laisse prendre : c’est tellement varié ! Répétitif ? Oh que non ! Quand en plus, on voit les collaborations telles que l’homme que l’on retrouve presque partout, et c’est pas forcément pour nous déplaire : Josh Homme. Pour certains ça sera ‘spécial’, pour d’autres non. Ecoutez plutôt le résultat ici !

Meekko




Agenda du mois.

février 2023
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728