12
Juil
11

Locke & Key – Casse-Tête

Le fiston de Stephen King, Joe Hill, nous avait bien surpris avec le premier tome de Locke & Key, une œuvre puissante, maitrisée, au potentiel de dingue. Le scénariste continue donc son histoire avec ce deuxième tome, censée développer encore plus cet univers fantastique reposant sur le concept des clés…

Scénarisé par Joe Hill et dessiné par Gabriel Rodriguez. Publié chez IDW (US) et Milady Graphics (FR)
Et si surmonter ses peurs était aussi simple que de tourner une clé dans une serrure ?
Après le drame qui a frappé leur famille, Kinsey et Tyler Locke cherchent du réconfort auprès de Dodge, leur nouvel ami. Mais ils sont loin d’imaginer les noirs secrets de son cœur. Pendant ce temps, leur petit frère Bode met la main sur une clé au pouvoir insoupçonnable. Un pouvoir qui pourrait bien leur coûter la vie.

L’une des premières qualités du tome 1 était la surprise. Il n’y avait aucune attente derrière ce titre, et il s’est révélé excellent, avec une maitrise de la narration incroyable et un mélange entre anciens codes du genre et originalité. Une grosse surprise qui, par conséquent, poussa les lecteurs à attendre avec impatience le deuxième tome. Et c’est ici son plus gros défaut.

En effet, Casse-Tête est en soit un bon tome. Le scénario creuse ici l’aspect fantastique de la Keyhouse, là où il était sous-jacent dans le premier tome. La découverte d’une nouvelle clé pousse les jeunes protagonistes à aller plus loin dans l’expérience que proposent les clés. Mais c’est le personnage de Dodge qui marque la présence constante du fantastique dans la vie des personnages. Même si le premier tome de la série nous avait peu à peu plongé dans un monde fantastique, ce changement de ton en surprendra plus d’un. Le récit est peut-être plus ambitieux, mais perd paradoxalement de son impact. La multiplication de personnages et d’enjeux peut perdre le lecteur, comme dans cet épisode final qui se focalise sur la relation entre Dodge et Ellie, mettant de côté la jeune famille Locke, et qui rajoute un élément fantastique pour le moins inattendu, qui chamboule nos connaissances de l’univers de la série.

Une ambition bien différente du premier tome, plus intimiste et plus percutant. Le problème qui se pose ici également, c’est la construction en « mini-série » de la série. Si le premier tome peut se lire tout seul, avec une fin (à peu près) fermée, le second tome (qui réunit la mini-série Locke & Key Head Games) apparait beaucoup trop dépendant de la suite. Donc au niveau de la finalité des enjeux, la lecture des tomes suivants apparait obligatoire. Ce qui est à la fois une qualité comme un défaut.

Mais attention à ne pas juger ce second tome de Locke & Key trop vite: ce second tome reste une très bonne lecture. Joe Hill, le scénariste, fait évoluer ses personnages dans un contexte très particulier, en mettant en contact leur psychologie avec la possibilité qui s’offre à eux. Mais c’est surtout dans la tension qui réside tout au long du récit que Hill montre tout son talent. Introduire (un peu rapidement, il faut dire) le personnage de Dodge comme ami fait peser une menace quasi constante, nous renvoyant constamment notre condition de spectateur, qui sait des choses que les personnages ne savent pas.

Outre les qualités scénaristiques de la série, ce second tome est également très bien dessiné. Gabriel Rodriguez, qui nous avez surpris dans le premier tome par sa maitrise et par son trait cartoon qui, avec les couleurs, donnait un résultat ultra agréable à l’œil mais assez malsain, nous refait le même coup ! Les personnages sont toujours aussi rond et cartoon, avec toujours cette ambiance froide, noir, glauque. Là où Rodriguez nous surprends, c’est lors des « ouvertures de tête », avec des pages ultra riche, avec pleins de détails. Le tout est homogène, maitrisé, et colle parfaitement à l’histoire. Joe Hill et Gabriel Rodriguez se sont bien trouvés.

Locke & Key: Casse-Tête est un second tome bâtard. A la fois réussi dans sa construction, son ambiance et ses graphismes mais quelques peu décevant quant aux attentes qu’il a généré et son ambition, qui le place plus comme un tome d’introduction au suivant plus qu’à une suite du premier. Il faudra lire la suite pour se faire une réelle idée de sa place, et pour voir si elle est à la hauteur de ses ambitions et des attentes.

Bigor & Key


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


Agenda du mois.

juillet 2011
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

%d blogueurs aiment cette page :