12
Juin
11

La Minute Rock #10: Nirvana

Roulements de tambour, parce que cette semaine c’est non seulement le dixième numéro de la Minute Rock mais c’est aussi l’occasion de parler d’un groupe que l’on ne présente plus. Le grunge, ça vous dit quelque chose ? Les années 90 aussi ? Si vous avez répondu par l’affirmative à ces deux questions, vous connaissez à coup sur le groupe de cette semaine, ainsi que son leader charismatique qui nous a hélas quitté beaucoup trop tôt, j’ai bien nommé Nirvana avec à sa tête Kurt Cobain, le groupe qui a fait du rock, du vrai ! Place à la jeunesse, place au Rock et place à Nirvana !

Nirvana, c’est un hymne à la rébellion et à la jeunesse, un appel au ralliement d’un public lésé du rock à papa et qui au début des années 90 a imposé sa voix à travers toutes les radios du monde. C’est un vrai changement pour l’époque, l’émergence du grunge sera et à jamais indéniablement associé à l’émergence en parallèle du groupe Nirvana. Mais au-delà de la jeunesse, la musique de Nirvana touche aussi les fans de rock en tout genre, c’est une vraie bouffée d’air frais, un véritable plaisir pour les oreilles.  La courte durée d’existence du groupe a aussi contribué à rendre celui-ci cultissime, contrairement à d’autres groupes qui s’épuisent pendant des années et qui connaissent une fin, certes moins tragique, mais plus compliquée. Bref, la première fois que j’ai écouté une chanson de Nirvana, j’ai été conquis, c’est une excellente entrée en matière pour tous ceux qui veulent se lancer dans le rock, à chaque fois que j’écoute une de leur musique, je ne peux m’empêcher de m’exclamer « Voilà ! Quand je parle de rock, voilà de quoi je veux parler! ». Ce n’est évidemment qu’un avis personnel mais qui est partagé par des millions de personnes de ma génération à travers le monde. Les instruments sonnent mieux que jamais, chaque chose est à sa place, Kurt Cobain ajoute avec sa voix un côté tantôt désabusé tantôt révolté que l’on retrouve dans l’attitude des jeunes de l’époque, qui se tournent soit vers le grunge soit vers le rock alternatif.

Comment parler de Nirvana sans parler de l’idole d’une génération en la personne de Kurt Cobain, qui avec Dale Crover et Dave Foster fonde un premier groupe, Fecal Matter en 1985,  qui ne dura pas longtemps, puisque Cobain crée ensuite avec Crover un noveau groupe avec Chad Channing à la batterie . Cobain s’impose comme un leader naturel, très influencé par les Pixies, Sonic Youth, Led Zeppelin … Plus tard en 1989 sort le premier album du groupe, Bleach qui ne reçoit pas un succès commercial notable mais un bon succès critique pour un premier album. Le ton de l’album coïncide avec le tout-début du grunge, une vision assez noire et agressive, encore très influencée par la musique punk. Le groupe se sépare de Channing qui laisse la place à Dave Grohl, qui correspond plus à ce que le groupe cherche en terme de son.

C’est en 1991 que sort le deuxième album du groupe, Nevermind, qui fait vraiment connaitre le groupe, principalement par un premier single, Smells Like Teen Spirit qui passe alors en boucle sur bon nombre de radios : le succès est immédiat et le titre devient la chanson de toute une génération, culte pour ses premiers accords reconnaissables entre tous et pour le clip qui a fait le tour de toutes les chaînes musicales et en particulier de MTV, LA chaîne de  l’époque. Malgré cela, le succès très (trop?) soudain du morceaux mondialement acclamé déroute Nirvana et en particulier Cobain qui voit cet effervescence d’un mauvais œil, sentant que ces textes ont été mal compris.  L’album contient aussi d’autres titres mémorables comme Come As You Are, avec des riffs inoubliables et un clip vidéo lui aussi très bien réalisé, Lithium, Breed, In Bloom …Tant de chansons ayant reçu un franc succès commerciale.

Après une compilation en 1992 intitulée Incesticide , Nirvana revient avec In Utero, album très attendu en 1993, plus doux et moins tout public que l’album précédent. Encore une fois, le succès est au rendez-vous, même si cela déplait à Cobain, qui ne supporte plus la célébrité. On se souviendra notamment de deux titres : Heart-Shaped Box et Rape Me. Cette dernière provoqua un petit scandale, la censure prit position même si la chanson se révèle être une chanson anti-viol. Le groupe participe à un concert « unplugged » chez MTV, qui révèle le côté acoustique du groupe qui se pose, transparait plus doux et moins violent que l’on avait tendance à croire. C’est un concert très connu par les fans car celui-ci a été enregistré pour sortir en tant que CD et filmé pour en faire plus tard un DVD.

Mars 1994, le monde du rock et de la musique en général retient son souffle, Kurt Cobain est retrouvé mort, un fusil près de lui ainsi qu’une lettre adressée à sa femme, Courtney Love et à sa fille, Frances. Considéré peu avant sa mort comme dépressif et suicidaire, on conclue que l’artiste s’est ôté la vie. C’est encore aujourd’hui considéré comme l’une des plus grandes pertes de la musique. Part trop tôt à l’âge de 27, Kurt Cobain restera dans les mémoires comme un artiste complet, une idole. Le monde du rock en restera à jamais bouleversé.

Ma chanson préférée de Nirvana est évidemment et sans hésiter Smells Like Teen Spirit, une chanson très marquante durant mon adolescence et mes premières découvertes du rock. En effet, cette chanson dit tout en ne disant (presque) rien. La musique est fluide, efficace, et tout simplement rock’ n’ roll, les paroles ne sont pas spécialement lourdes de sens en soit mais reflète à merveille la façon de penser des jeunes de l’époque, le dernier couplet se finit d’ailleurs par un flot des paroles sans aucun rapport et un « nevermind » et qui exprime cette jeunesse très « whatever ? », sans véritable but et avec comme seul objectif de se laisser vivre, un point c’est tout.

With the lights out it’s less dangerous
Here we are now, entertain us
I feel stupid and contagious
Here we are now, entertain us

A mulatto
An albino
A mosquito
My Libido
Yeah

And I forget just why I taste
I guess it makes me smile
I found it hard, it’s hard to find
Oh well, whatever, nevermind

Nirvana est un groupe juste mythique, que l’on ne peut comparer à aucun autre, ne serait-ce que pour avoir rallier toute la jeunesse des années 90 derrière eux, pour avoir ouvert les portes d’un rock nouveau, placée sous le signe d’une génération dépassée par un monde en perpétuel changement dont ils se sentent plus spectateurs qu’acteurs.
Heart-Shaped Boy.

0 Responses to “La Minute Rock #10: Nirvana”



  1. Laisser un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


Agenda du mois.

juin 2011
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

%d blogueurs aiment cette page :