17
Mai
11

Critique: Pirates des Caraïbes : La Fontaine de Jouvence

Près de 10 ans après la sortie du tout premier volet de Pirates des Caraïbes (La malédiction du Black Pearl), Jack Sparrow continue à déchaîner les foules, et ce 4ème volet de la saga était l’un des films les plus attendus depuis plusieurs mois… et la déception a presque été à la hauteur de l’attente.

Dans cette histoire pleine d’action, où vérité, trahison, jeunesse éternelle et mort forment un cocktail explosif, le capitaine Jack Sparrow retrouve une femme qu’il a connue autrefois. Leurs liens sont-ils faits d’amour ou cette femme n’est-elle qu’une aventurière sans scrupules qui cherche à l’utiliser pour découvrir la légendaire Fontaine de Jouvence ? Lorsqu’elle l’oblige à embarquer à bord du Queen Anne’s Revenge, le bateau du terrible pirate Barbe- Noire, Jack ne sait plus ce qu’il doit craindre le plus : le redoutable maître du bateau ou cette femme surgie de son passé…

Le premier épisode de la saga avait toutes les qualités d’un bon film de pirates. Un héros sexy et désabusé, un jeune premier, une jolie demoiselle pas si en détresse que ça, et une quête relativement noble. Les choses ont commencé à se gâter au cours du deuxième épisode et sont allées de mal en pis pour s’achever (on espère) sur ce 4ème épisode.

L’histoire est lente à se dérouler (et sur un film qui dure déjà plus de 2h, ce n’est pas peu dire), et est totalement prévisible. Des retrouvailles avec de vieux ennemis, une jolie demoiselle pas si en détresse (pour changer), un jeune premier qui tombe amoureux d’une (vraie !) demoiselle en détresse, mais qui passe totalement au second plan…

Les quelques scènes de bataille valent tout de même le coup de s’accrocher au film et la bande originale (malgré toutes les critiques qui peuvent être faites à Hans Zimmer) reste très prenante. Coup de cœur pour la petite Frenchie du casting, Astrid Berges-Frisbey : la prod du dernier Tarantino qui l’avait écartée du casting doit aujourd’hui se mordre les doigts !

A voir si vous aimez malgré tout Johnny Depp, Penelope Cruz et la piraterie. A éviter si vous aviez déjà été déçu par les précédents volets, celui-ci reste sans doutes le pire.


0 Responses to “Critique: Pirates des Caraïbes : La Fontaine de Jouvence”



  1. Laisser un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


Agenda du mois.

mai 2011
L M M J V S D
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

%d blogueurs aiment cette page :