06
Mai
11

Critique: We Are 4 Lions

Si il y a des films lourds par leur revendications, We Are Four Lions n’en est pas un. La politique n’est pas franchement ma tasse de thé, et en parlant de tasse de thé, c’est justement des anglais qui auront réussi à m’y donner goût l’espace de quelques heures.

Synopsis : Animé par des envies de grandeur, Omar est déterminé à devenir un soldat du djihad en Angleterre. Avec ses amis, il décide de monter le coup décisif qui fera parler d’eux et de leur cause. Problème : il leur manque le mode d’emploi

Aux mains de quatre aspirants terroristes prêt à tout pour marquer les esprits, We Are Four Lions est une comédie burlesque sans limite, faisant preuve à la fois de cynisme et d’intelligence. Pourquoi pas présenter un sujet grave, dont on nous rabat les oreilles depuis des années, sous un angle étonnement nouveau ? Ainsi, sous forme de docu-fiction, on découvre qui sont ces affreux terroristes dont tout le monde a peur : de pauvres bras cassés, trébuchant sur des moutons et faisant exploser des corbeaux, cherchant en vain ce qu’ils pourraient bien faire exploser.

Parfois gênant de par sa qualité d’images relativement médiocre, le film se tient bien du début à la fin, ne laissant que très peu de moments vides. En terme de comédie, bien qu’un certificat d’appréciation de l’humour anglais est préférable, on ne nous laisse pas plus de trois secondes de répit. Encore loin derrière le Monthy Python du terrorisme qu’il aurait pu être, We Are Four Lions enchaine tout de même gags sur critiques de la société en toute délicatesse et en nous caressant le dos. Bien plus subtil que Sacha Baron-Cohen et son Borat, Chris Morris signe ici un petit bijou de comédie, surfant sur les problèmes actuels en évitant de tomber dans les clichés du terroriste à barbe moyen.

Au delà de ça, le casting est parfait. Mention spéciale pour Nigel Lindsay, dans le rôle du pire terroriste de la création. Chacun des personnage a son intérêt, sa profondeur. On a donc l’impression de voir de véritables personnes interagir, malgré leur possible 10 de QI réunis, renforçant alors l’effet docu-fiction du film.

Pour conclure, We Are Four Lions est un film à voir au moins une fois dans sa vie. Il fait parti de ces films qui ne marquent pas sur le coup, mais deviennent une véritable référence comique par la suite. Vous vous en rendrez compte lorsque tout le monde remuera la tête sans arrêt pour éviter les photos. Courrez, Roulez, Volez l’acheter en DVD, il est dispo le 17 mai.


0 Responses to “Critique: We Are 4 Lions”



  1. Laisser un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


Agenda du mois.

mai 2011
L M M J V S D
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

%d blogueurs aiment cette page :