29
Avr
11

Xanadu : au cœur de l’industrie du porno

La série Xanadu semblait partie sur de bonnes bases. Une création française, diffusée sur Arte (gage de qualité en règle générale), qui traite de l’industrie du porno (whouhou !) mais également du cadre de la vie de famille. Autant dire que j’étais assez enthousiaste lorsqu’on m’a proposé d’assister en avant première à la diffusion des deux premiers épisodes.

Depuis 35 ans dans l’entreprise Xanadu, pornographie et famille cohabitent dans le même lieu sans jamais se téléscoper : au rez-de-chaussée du manoir, l’entreprise de production de films X, et dans les étages la famille Valadine. Mais alors qu’on célèbre la mémoire d’Elise Jess, pornostar fulgurante des années 1980 et épouse du patriarche Alex Valadine, un accident tragique change la donne. La page libertaire se tourne, Xanadu peine à prendre le virage du XXIème siècle et la famille ne dissimule plus ses fêlures. Alex laissera-t-il enfin ses enfants prendre le relais ?


Et pourtant, malgré le pitch prometteur, je me suis très rapidement ennuyée. Les deux premiers épisodes sont embrouillés, sans réelle ligne de conduite ni toile de fond. D’un côté, c’est compréhensible, étant donné qu’ils « installent » les bases de la série, l’accident tragique (que je ne nommerai pas pour ne pas spoiler) devant certainement avoir une importance capitale dans la suite de l’histoire. D’un autre côté, c’est vraiment dommage car, pour moi, ces débuts ne donnent pas vraiment envie de regarder la suite.

Malgré quelques passages assez drôles, et des personnages intéressants,donc beaucoup sembles d’ailleurs très tourmentés (l’acteur porno persuadé d’avoir tué une de ses consoeurs, le cinéaste amateur de gonzos pour le moins… bizarres…), l’avancement de l’intrigue et lent, et les épisodes déjà long (près d’une heure) paraissent interminables. Les acteurs parlent trop, d’où un manque d’action latent, et la série semble vraiment se prendre au sérieux.

Point positif : Potz à la réalisation, un vrai plus car le gars est très doué !

Reste à voir si la règle des 3 épisodes enseignée par le très respectable Maître Xidius (à savoir ne pas juger de l’avenir d’une série avant d’avoir regardé au moins trois épisodes) changera mon avis sur Xanadu.

Loun


0 Responses to “Xanadu : au cœur de l’industrie du porno”



  1. Laisser un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


Agenda du mois.

avril 2011
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  

%d blogueurs aiment cette page :