26
Avr
11

La Minute Rock #4: Guns N’ Roses

On a beau dire, certaines choses vieillissent bien et d’autres mal, et il en est de même dans la musique. Aujourd’hui heureusement, on va s’intéresser à un groupe qui a bien relevé le défi de l’âge même si ce n’est pas aussi simple que ça lorsqu’il faut innover et s’aventurer en terres inconnues sans perdre ses fans. On peut oublier de pleins de choses nées dans les années 80, ou passer à côté, mais aucun fan de rock à l’époque ne peut oublier le son singulier d’une voix étrangement aïgue, d’une guitare qui fait hurler les amplis et d’une batterie qui résonne comme un coup de fusil dans un champ de roses. Place au Hard Rock avec les Guns N’ Roses !

Remontons dans le temps, en 1985 plus précisément. À cette époque, tous les fans de rock sont ravis de voir arriver sur la scène internationale un grand nombre de nouveaux groupes qui apportèrent avec eux un souffle inédit, surfant sur le fait que le « rock à papa » laissait place à un nouveau public qui ne fonctionnait plus aux ballades rock & folk remplies de bons sentiments mais à un rock plus agressif, propulsant une vision du monde plus sombre et moins idéaliste. Ainsi, le Hard Rock a réussi à conquérir ce tout nouveau public avec des groupes comme Bon Jovi, Led Zeppelin, Kiss … et bien sur Guns N’ Roses. Arrivé un peu sur le tard, ce dernier fut gracié d’un succès en très peu d’années enchaînant à la fois les succès mais aussi les récurrents changements de ses membres.

Pour faire simple, GnR repose sur les épaules de deux artistes qui ont envoyé le groupe vers les premières places des classements de vente d’albums. Ces deux hommes sont Axl Rose et Slash, respectivement assignés au chant et à la guitare (Slash se retira du groupe en 1996). Rose a une voix très singulière, qui concorde à merveille avec le style musical du groupe, souvent lancé dans des grands solos de gratte. Le groupe est en fait la fusion de groupes californiens, L.A. Guns et Hollywood Rose. En 1986 sort leur premier EP intitulé Live ?!*@ Like a Suicide comprenant deux morceaux originaux et deux reprises. S’ensuit alors leur premier album véritable Appetite for Destruction en 1987 et à partir de là, le succès ne se fit plus attendre, l’album est sacré 18 fois Disque de Platine aux US. L’album contient notamment deux classiques du groupe, Paradise City et Welcome To The Jungle. Le succès continue avec leur deuxième EP, G N R Lies qui contient les quatre titres présents sur leur premier EP plus quatre autres titres acoustiques.

Après avoir vendu un nombre d’albums conséquent aux US, il était temps pour GnR en 1991 d’étendre leur influence au-delà des frontières et ce fut chose faite avec la sortie simultanée des albums Use Your Illusion I et Use Your Illusion II. Ces deux succès planétaires contiennent des morceaux tels que You Could Be Mine (rendue célèbre par sa présence dans le film culte Terminator : Judgement Day dans lequel Schwarzy immortalise le groupe en sortant un fusil d’un bouquet de roses) ou la très célèbre reprise de Bob Dylan, Knockin’ On Heavens Door. Le groupe participe comme d’autres artistes à The Freddie Mercury Tribute, en l’honneur du chanteur mythique disparu peu avant, on se souviendra du duo Elton John/Axl Rose sur Bohemian Rhapsody. Guns N’ Roses est alors à l’apogée de son succès, le groupe entame une tournée mondiale, remplissant les scènes et les stades aux quatre coins du globe.

En 1993 sort The Spaghetti Incident ? dans lequel le groupe rend hommage au punk rock en réalisant un album composé entièrement de reprises. Plus tard, le groupe est sujet quelques tensions internes et en 1995 le groupe se scinde en plus parties, et voit des membres partirent et d’autres arriver avec toujours Axl Rose qui essaye tant bien que mal de maintenir le bateau à flot. Un passage à vide qui se termine en 2006 avec, croyait-on, le grand retour du groupe. Celui-ci enchaîne une tournée chargée, surfant sur leur succès passés, sans vrai renouvellement. L’attente se fait pesante quant à la sortie d’un nouvel album studio depuis 1993, les fans soufflent un grand coup en novembre 2008 avec la sortie de Chinese Democracy. L’album est salué par la critique mais ne décolle pas, le groupe part alors en tournée mais ne séduit pas, Guns N’ Roses tels les fans le connaissait ne reviendra peut-être pas.

Ma chanson préférée du groupe est sans conteste November Rain, présente sur l’album Use Your Illusion I . L’introduction au piano puis l’arrivée d’autres instruments qui laissent la place à la voix de Rose, accompagnée par des chœurs possède un côté symphonique qui est assez inhabituel pour le groupe et qui se rapproche de ballades comme Bohemian Rhapsody ou Stairway To Heaven. Le solo à la guitare de Slash est reconnu dans les monde entier comme un des meilleurs de tous les temps.

And when your fears subside and shadows still remain, oh yeah
I know that you can love me when there’s no one left to blame
So never mind the darkness we still can find a way
Nothin’ lasts forever even cold November rain

Malgré le fait que il ne soit peut-être plus ce qu’il était, le groupe a toujours sa horde de fans à l’affût d’un éventuel retour dans les hautes sphères du rock, et sinon il est encore temps de se procurer des albums cultes comme Use Your Illusion I et II, des classiques à (re)découvrir encore et encore.

Guns N’ Marvel Boy.


0 Responses to “La Minute Rock #4: Guns N’ Roses”



  1. Laisser un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


Agenda du mois.

avril 2011
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  

%d blogueurs aiment cette page :