25
Oct
10

Interpol : Post-Punk Revival

La musique revient sur Absolute Zone ! Et à défaut de faire l’éloge de toutes les sorties musicales de la rentrée, nous vous proposons de (re)découvrir un groupe qui, même s’il n’a pas encore réussi à trouver son public en France, nous livre ces dernières années des albums qui détonent par leur créativité et leur profondeur.

Tout d’abord, répondons à la première question que tout le monde se pose en lisant le titre de cet article : qu’est-ce qu’Interpol ? C’est un groupe new-yorkais d’indie-rock qui commença à percer à la toute fin des années 1990/début des années 2000 à travers plusieurs EP tel que Fuck ID#3 (2000) ou Precipitate (2001).

Interpol

Après une signature avec Matador Records, ils sortent leur premier album Turn On The Bright Lights qui les fait connaître avec des titres comme Untitled ou Obstacle 1. Cet album ancre bien le style particulier du groupe, qui doit beaucoup à la voix du chanteur Paul Banks.

En 2004 sort Antics, un album qui se fait remarquer par plusieurs chansons de très bonnes qualités qui regorgent d’une certaine poésie tant dans les paroles que dans la partie purement musicale qui confirme les grandes qualités du groupe et leur expérience qui ne cessent de croître. Pour ainsi dire, cet album est un de mes coups de cœur parmi tous les albums que j’ai pu découvrir cette année.

Antics

La sortie de cet album créa un épiphénomène musical autour du groupe qui commença sérieusement à se faire connaître en Europe et dans le reste du monde grâce à la diffusion de leur clips Evil, C’mere ou encore Slow Hands, cette dernière chanson apparaissant en tant que fond musical d’une pub pour un parfum pour homme dont le nom commence par Arm***. On notera leur quelques prestations en tant que première partie de groupes de rock plus connus ainsi que leur mini-concert lors de plusieurs festivals comme celui des Eurockéennes 2005 durant lesquelles le groupe, à défaut de sauter partout sur scène comme certains autres groupes de rock, s’affichent continuellement en chemise-cravate, ce qui leur donne une originalité certaine et une classe folle.

Sort ensuite en 2007 l’album Our Love To Admire, qui affiche plusieurs chansons remarquables telles que Pioneer To The Falls (qui apparait à la fin d’un épisode de la saison 7 de la série au combien critiquée Smallville), Mammoth, ou The Heinrich Maneuver. Mais ce nouvel album ne parvient pas à convaincre après la surprise qu’était Turn On The Lights et l’enivrant Antics. Au jour d’aujourd’hui, une nouvelle question se pose : Interpol parviendront-t-ils à nous surprendre avec leur tout nouvel album sorti début septembre ?

Après avoir diffusé quelques previews de chansons durant l’année 2010, le tout nouvel album sobrement intitulé Interpol marque le grand retour du groupe qui entrent dans une nouvelle décennie musicale promettant que de bonnes choses pour eux, car en effet cet album séduit par le retour aux sources du groupe dont les mélodies se rapprochent de celles de leur début. Interpol  ne réinventent pas leur musique mais l’approfondit, tout en restant dans le sobre, ce qui leur permettra un retour solide auprès des fans du groupe et une possible nouvelle notoriété sur la scène internationale. Vous l’aurez compris, rien n’est encore fait pour le groupe new-yorkais qui, mine de rien, s’affirme en tant que groupe à part qu’il faudra suivre de près ces prochaines années. La consécration n’est jamais très loin…

Marvel Boy.


0 Responses to “Interpol : Post-Punk Revival”



  1. Laisser un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


Agenda du mois.

octobre 2010
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

%d blogueurs aiment cette page :