03
Juil
09

Reaper – Le Diable et Moi.

Alalah. Comme c’est fou, comme c’est incroyable ! Malgré la canicule, malgré les orages, malgré le fait que je vive la nuit pour éviter le soleil et malgré que tout ce que je fais se résume à regarder des séries, écouter de la musique et lire des comics, je trouve le temps, pour toi mon petit lecteur adoré, d’écrire des articles sur la Zone. Oui, la Zone. C’est plus underground de dire la Zone qu’Absolute Zone. Ou alors, je pourrais dire la Zone Absolue. le français, ça donne un air plus grave. Bref, je me perd un peu dans un discours àlacon. Commençons.

Comme à mon habitude, je ne vais pas te parler d’un sujet important, un truc politique ou quoi que ce soit de ce genre. Je suis au delà de ça vois-tu. Non mon petit, je vais te parler d’une série, encore une fois. Non pas que je sois spécialisée dans les séries, mais bon, lorsque l’on se fait deux saisons en trois jours, on se pose des questions.

Let’s talk about REAPER, aussi appellé par ces stupides français, LE DIABLE ET MOI.

reaper-season2

Qu’est ce que ça raconte, me demanderas tu cher petit louvetau égaré.  Et bien c’est aussi simple que ça. Sam découvre le jour de ses 21 ans que son âme appartient au Diable. Il devient alors chasseur de prime pour l’Enfer, et doit capturer des âmes qui s’en sont échappées pour les y renvoyer. Principe simple et efficace, il faut bien l’avouer. Cependant, des complications diverses et variées vont venir au fil des deux uniques saisons de Reaper se greffer sur ce principe de base.

Crée par les scénaristes de New York Unité Spéciale, ce qui peut, avouons le, sembler assez étrange, Reaper met en scène un scénario tout à fait fantastique avec énormément de comique. On en oublie d’ailleurs ce coté, et on se laisse juste porter par les problèmes de Sam, par les diverses conneries de ses deux potes, ou on se met à adorer la figure du Diable qui nous est présentée ici comme un espèce de beau gosse italien cynique très chic.

reaper_promob

Menée merveilleusement par Bret Harrison ( vu aussi dans The Loop, autre très bonne série ), la série est un franc délice. Légère et intelligente à la fois, elle aborde des sujets importants a travers la loufoquerie des situations dans lesquelles se retrouvent les personnages. Sock et Ben, soit Tyler Labine et Rick Gonzales sont quant à eux pas laissé de coté la moindre seconde. Le casting de Reaper n’a pas été fait de travers, et tous les personnages à l’écran sont justes excellent.
Mention particulière à Ray Wise, le Diable, qui nous sert un Diable génial, jamais vu, très subtil.

Alors mon loulou, intéressé ? Parfait ! Sans te guider, je te laisse te débrouiller tout seul pour trouver un moyen de regarder cette excellente série. Excellente série qui, certes, ne s’étend cependant que sur deux saisons, et qui a été annulée… Quel dommage, quel gâchis !
Pour la peine mon petit, je te retrouve une autre série à regarder au plus vite, sur laquelle tu pourras enchainer directement après celle-ci !

Trumper,
Diaboliquement votre.


1 Response to “Reaper – Le Diable et Moi.”


  1. 1 setiz
    04/07/2009 à 01:45

    hihi reaper !!! série génialissime !! du peu que j’en ai vu je l’adore ! Surtout les déboires de sam et ses galères à gérer les démons à rendre eux enfers ^^


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


Agenda du mois.

juillet 2009
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

%d blogueurs aiment cette page :