15
Juin
09

TRUMPER’s MINUTE #6

Mais qui c’est qui est de retour rien que pour toi ? Mais qui c’est qui est prêt a rater son bac juste pour ton bon plaisir ? C’est Trumpeeeeeer !
Trève de plaisanteries, voici ma magnifique Trumper’s Minute 6ie du nom.

Excusez moi pour les quelques flous..
Caméra de merde.

Trumper


12 Responses to “TRUMPER’s MINUTE #6”


  1. 1 setiz
    15/06/2009 à 23:36

    Ahlala Trumper a encore frappé !!!
    Terminator 4 est énormissime !! surtout avec la présence de Christian Bale !!
    John Connor et Marcus Wright assurent, tout comme Trumper =)

  2. 2 mystermask
    16/06/2009 à 12:47

    Poin poin poin poiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiin
    Terminator 4? énormissime? renversant?
    ahahahahah
    Le film est une véritable purge, une daube monumental, un ramassis d’imbécilité… Bon, treve d’insultes sur cette monstruosité, voilà mon avis :

    McG donne le coup de hache ultime à la saga Terminator déjà bien amochée avec le volet de Jonathan Mostow, et il en profite pour enterrer avec tout l’univers qu’a créé Cameron. Malgré un Sam Worthington qui se détache quelque peu du reste de la troupe, il ne suffira pas à sauver le reste du film. McG nous offre une réalisation à vomir, enchaînant plans raté sur plans raté sans aucune inventivité, où les coupes entre les scènes sont immondes et très maladroite, accompagné d’un scénario d’une nullité incroyable (il arrive même à être incohérent avec Terminator : the Sarah Connor Chronicles, c’est dire!) et des effets spéciaux aussi médiocre (l’apparition du T-800 est hilarante tellement c’est laid) que les scènes d’actions filmées sans aucune émotion.
    Le film se traîne, nous offrant un Christian Bale (qui au passage, a gardé la même voix ridicule que dans Batman) monoexpressif, qui endosse très mal le rôle de John Connor, totalement en contradiction avec le Connor créé par Cameron. Il est inutile de préciser que les personnages secondaires sont inexistants. Et pendant 1h30, on s’ennuie ferme, c’est long, c’est mou, les dialogues sont parfois ridiculement drôle. Nous sommes très loin des premiers Terminator, où les seconds degrés de la trilogie (si, si, même dans le 3) laisse place ici à un film se prenant beaucoup trop au sérieux. De plus, McG accentue beaucoup trop sur le coté post-apocalyptique du monde qui n’était que suggéré dans les précédents films. Reste que les 15 dernières minutes remontent un peu le niveau du film mais n’arrivera pas à l’élever au dessus d’un niveau de médiocrité incroyable.
    4/10

    • 3 xidius
      16/06/2009 à 13:05

      En même temps, la série Sarah Connor Chronicles est un amas d’incohérences en soi donc ^^
      Note intéréssante : McG a crée une pellicule spéciale avec trois fois plus d’argentique machin pour donner ce visuel un rien particulier au film, ce ton froid et un rien « métallique » de l’image.
      Enfin bon, il semblerait qu’il ait oublié de faire un scénario à côté.

      JAMES, REVIENS VITE BORDEL, TU NOUS MANQUES !!!

  3. 16/06/2009 à 14:25

    Je demande des exemples d’incohérences flagrantes. Dans chacun des films, il existe de nombreuses incohérences, c’est Terminator, on ne peut pas faire autrement, et j’en suis désolée. Ceci dit on ne reproche pas aux premiers ce que l’on reproches à Salvation, juste parce qu’ils sont entrés dans la légende, si on peut dire ça comme ça. De plus, j’avouerai ne pas en avoir remarqué tant que ça. Il semble que beaucoup ont oublié que ce film se place en 2018, c’est a dire avant l’apogée de la guerre contre les machines, et donc avant les séquences du futur que l’on voit dans les Terminator 1 et 2. Par ailleurs, aucun lien n’est faisable avec Sarah Connor Chronicles qui se base sur des fais jamais évoqués et qui n’est qu’un ramassis d’incohérences avec l’esprit Terminator.
    Bref, continuons sur le casting, et un Christian Bale mono expressif… Effectivement, il ne joue pas sur un panel d’émotions nombreuses, mais c’est justement son but. il comprend que John Connor est un dur, il se bat depuis toute sa vie contre ses machines, tout d’abord, et de plus, il sait, par les cassettes de sa mère, qu’il deviendra quelqu’un d’important. il garde donc son sang froid, et endosse son rôle de futur leader de la résistance avec tact et courage. Par ailleurs, je ne comprend pas qu’il soit possible de dire que les seconds roles n’existent pas. Blair Williams ou encore Kyle Reese sont tout de même très présent à l’écran et apporte beaucoup au film. On ne peut pas oublier l’évasion de Marcus de la base de la résistance et de l’aide de Blair dans ce moment la.

    Bref, pour finir, je pense qu’encore une fois, on ne m’écoute pas lorsque je dis que ce film nous présente l’univers Terminator de manière plus posée. McG est un réalisateur qui réfléchit a ce qu’il fait, il suffit d’écouter ce qu’il raconte en interview. Chacun de ses choix est expliqué ou explicable. Le film se passe lors de la guerre du futur, d’où le coté post apocalyptique. Je vous rappelle que Skynet élimine les humains en envoyant des bombes nucléaire, a quoi ressemblerait le monde ensuite ? Exactement a celui que l’on voit dans Salvation.
    Bref, McG tenté de faire réfléchir un spectateur habitué a un combat simple entre le bien et le mal dans les anciens Terminator, et il semble clair que ce n’est pas donné a tout le monde de le comprendre. On nous ouvre ici les portes pour une réflexion bien plus intéressante qu’auparavant, mais trop de gens passent a coté, cherchant avant tout dans cet opus à retrouver du Cameron, ou du surplus d’action inutile.

  4. 5 xidius
    16/06/2009 à 15:10

    Incohérences ?
    L’intro. Marcus Wright ne sait pas qu’il est une machine, sort du trou on ne sait pas comment tandis que les mecs à l’intérieur sont tous morts. Soit il les a tuer sans difficulté et a donc compris qu’il était une machine (ou il se prend pour Superman, au choix), soit il est passé discrètement (et dans ce cas comment sont ils morts?. Une scène coupée montrant un énorme robot avec deux tourelles sortant de la flotte derrière Connor durant cette scène aurait justifiée cette scène mais là, elle n’y est pas, donc ce passage là dans cette forme çi est défaillant niveau scénario.

    Les Terminators : Connor défonce un Terminator avec trois balles de mitraillettes au début du film là ou faire exploser un camion avec le Schwarzy dedans ne lui faisait rien.
    -Le t-800 se mange de la lave en fusion dans la tronche et s’écroule sous son poids. Et il se relève, sans aucune égratinure. Comment mourrais Schwarzy dans T2?

    -Les motos sont étrangement conçus par Skynet mais Connor en utilise une sans problème. Bah oui quoi, Skynet les a aussi faite pour la résistance !
    D’ailleurs, lors de la poursuite, la moto évite la carcasse d’une bagnole en faisant une glissade sur le côté (visible dans la bande annonce), ce qui montre la précision de l’IA de la machine et des trajectoires effectuées. Connor tend une chaîne en plein milieu de la route et PAF, cette connasse de moto se la mange en pleine tronche. Laisse moi rire.

    L’apocalypse a eu lieu, tout est défoncé sur Terre et voilà que la résistance est déjà formée, avec des hélicos, un sous marin, machin…Mais comment ils ont fait? Touche toi pour le savoir…

    La résistance qui croit que Marcus Wright est un espion explose les trois quarts de sa base pour l’arrêter et fais brûler une forêt entière. De plus des robots pieuvres de Skynet interviennent dans l’histoire. Mais non Skynet débarque pas PARCE QUE MARCUS WRIGHT DOIT AMENER CONNOR A LA BASE POUR QUE SKYNET LE DEFONCE! Mais c’est débile! Les robots communiquaient la position de la base à Skynet et en deux temps trois mouvements les Hunter-Killer débarquaient et te ratifiaient la zone en 2 secondes 5 pour tuer Connor. Bah non, fallait faire un super twist final (avec cette magnifique pièce épurée et Uber « I,Robot designed » en contradiction totale avec le production design du film lalala.)
    On peut en faire plein comme ça.

    Christian Bale est mauvais dans le film. Soit il grogne, soit il écoute des cassettes. Mais à aucun moment il devient l’icône que son rôle était censé représenter. Le plus ouf, c’est lorsqu’il voit le T-800. C’est quand même pour la première fois qu’il voit Schwarzy en mode tueur (il ne l’a connu qu’en mode protecteur) et putain, ça pourrait lui faire un choc ou quoi (Cf la scène où Sarah tombe sur le T-800 protecteur dans T2, juste énormissime). Bah non, il court et cherche à le défoncer direct. Et Marcus Wright le défonce en enfonçant une barre en fer et en faisant levier avec et POUF, plus de tête le T-800.

    BORDEL QUOI ! Terminator c’est un truc iconique, la représentation d’un mal suprême, surpuissant, indestructible. Les 2 premiers films étaient basés à mort la dessus, sur l’incapacité des humains à les détruire, sur le stress pour savoir comment les arrêter. Et là, la résistance en défonce à la pelle avec trois flingues. Fous toi de ma gueule McG.
    Quand bien même il y a 40 minutes de scènes coupées, je pense pas que le film soit récupérable. Il se passe rien, tout le suspense de Marcus Wright a été niquée par la promotion (soit la 1ere moitié du film qui était un minimum intéréssante) et la fin est creuse, avec une base qui explose youppiii. C’est un film sans âme, chiant et totalement dispensable.

  5. 6 mystermask
    16/06/2009 à 15:35

    Rien que John Connor est une incohérence à lui tout seul…
    j’ai pas le temps d’approfondir là parceque je bosse je rebondirais juste sur

    « Bref, McG tenté de faire réfléchir un spectateur habitué a un combat simple entre le bien et le mal dans les anciens Terminator, et il semble clair que ce n’est pas donné a tout le monde de le comprendre. On nous ouvre ici les portes pour une réflexion bien plus intéressante qu’auparavant, mais trop de gens passent a coté, cherchant avant tout dans cet opus à retrouver du Cameron, ou du surplus d’action inutile. »

    McG ne tente pas de faire réfléchir le spectateur sachant qu’y a pas de scénario. Le bien et le mal, à part dans le 3, dans terminator on a jamais vraiment su, par là j’entend que schwarzy n’est ni bon, ni mauvais, il fait partie des 2 camps…
    Faut arreter hein, dans T4 y a aucune reflexion, car aucun enjeux, aucune tension, le film est vide de tout sentiment, on s’en tape de Kyle Reese, on s’en tape de Connor et Marcus est complétement interessant (on s’en tape parcequ’on sait ce qui va se passer)…
    Alors oui nous cherchons Cameron, ne serait-ce que l’esprit ou l’univers, parceque le film se tatoue Terminator, qu’il garde au moins ça…
    Quant au surplus d’action, forcément, dans T4, y en a pas, on s’ennuie (et non, la scène des mototerminator n’est pas oufissime, elle est ridiculement moche)

  6. 7 TiM
    16/06/2009 à 16:10

    En tout cas Trumper donne sacrément envie d’aller voir le film ;) Dommage pour les spoilers que j’avais réussis à éviter jusqu’à présent. A part ça je trouve le concept de cette émission très intéressant malgré ton manque d’expressivité par moment (comme Christian Bale dans le film paraît-il, quelle professionalisme !!! ;)

    Je vous suis depuis un bon petit moment et continuez comme ça je vous adore (particulièrement Xidius qui a une présence incroyable (je suis jaloux)

  7. 8 oceanlook
    16/06/2009 à 17:38

    C’est parce que tu le connais pas dans la réalité ;)

    En revanche on sent que Trumper avait des choses sur le coeur depuis le dernier Critika!

  8. 9 mystermask
    16/06/2009 à 18:10

    Bon alors, je vais revenir sur mes points (j’ai un peu le temps là)
    – « Rien que John Connor est une incohérence à lui tout seul… »
    Oui, alors, c’est quoi ce Christian Bale qui fait que crier et qui n’a aucun charisme. Merde quoi, Connor, c’est un mec qui a du charisme, qui dirige des hommes, qui en impose, et surtout, malgré la guerre, il trouve toujours le moment de déconné, toujours un ptit « hasta la vista » ou un truc dans le style, un peu de second degré, il essaye de dédramatiser! Why so fucking serious, christian bale?
    Alors oui, c’est un dur, mais faut pas déconner quand même, meme dans le 3 il fait des blaguounettes! On a complétement perdu l’esprit de Connor là.

    « McG ne tente pas de faire réfléchir le spectateur sachant qu’y a pas de scénario. »
    Je sais pas vraiment si je dois revenir là dessus, le film est vide et sans aucun enjeux, se qui recoupe
    « Faut arreter hein, dans T4 y a aucune reflexion, car aucun enjeux, aucune tension, le film est vide de tout sentiment, on s’en tape de Kyle Reese, on s’en tape de Connor et Marcus est complétement interessant (on s’en tape parcequ’on sait ce qui va se passer)… »
    Bah oui, forcément que Kyle Reese va pas crever, forcément que Connor non plus, puisqu’on connait le futur, là ça n’a alors strictement aucun intéret

    Je répète ce que j’ai dis, à part Marcus Wright qui n’est pas un personnage secondaire (je me demande si on le voit pas plus que Connor), les autres sont inexistants. Blair williams? potiche de service aussi utile que la meuf de Connor, histoire de dire « y a une fille, y a une histoire d’amour et même si son corps c’est un robot, son coeur est humain » pffff

    Et oui, bien sur, comme le dit Xidius, les Terminator sont des gamins, hoplà un coup de pelle bien placé dans la nuque et ils tombent, c’est limite si on leur fait pas un coup du lapin.
    La base de Skynet m’a bien fait rire, on dirait que tout est adapté pour les humains (claviers, portes avec codes etc.)

  9. 10 TiM
    29/06/2009 à 16:18

    Comme je l’ai vu hier soir, je viens dire à quel point je suis déçu. Je m’attendais à un truc de ouf, jouissif et spectaculaire. Alors certes, j’ai passé un bon moment et je lui mets facilement la moyenne, mais le film souffre de gros problèmes. Déjà l’absence totale d’humour qui pèse lourdement sur l’ambiance du film, ça en devient chi**t. Ensuite, aucun acteur ne sort du lot (Bale est inexpressif et ne fait que crier, Worthington est fade…) et il y a un vrai manque de caractérisation des personnages. C’est bien simple, on s’en fout totalement d’eux et de ce qui peut leur arriver. Le pire est qu’on sait d’avance que Connor ne va pas mourir et j’aurais trouvé plus intéressant une intrigue du genre « Wright est-il humain ? Est-il une machine ? » qui aurait permis d’obtenir un minimum de suspens dans l’intrigue. Là c’est bien simple, il n’y a aucun enjeux, l’histoire ne fait pas avancer la saga et du coup les scènes d’actions ont beau être spectaculaires, on s’ennuie.

    Après ça reste un honnête divertissement mais ça s’arrête là.

  10. 11 bigorneau
    29/06/2009 à 20:31

    Trumper ne peut pas toujours avoir raison… :P

  11. 12 Rhadamanthys
    13/07/2009 à 16:56

    pas mal la version sourd et muet est plus professionnelle, on entend moins de connerie.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


Agenda du mois.


%d blogueurs aiment cette page :