30
Mai
09

« On n’est pas couché », le « talk-show » du samedi soir!

Quand on regarde le paysage audiovisuel français, et si l’on quitte M6 un petit peu, une émission assez incontournable attire notre regard…

Chaque samedi soir, c’est un peu l’événement en deuxième partie de soirée sur France 2, chaine du groupe France Télévision. On n’est pas couché a succédé en 2006 au tout autant mythique programme de Thierry Ardisson, Tout le monde en parle.

Laurent Ruquier, impeccable animateur de débats, reçoit chaque semaine les personnalités de la politique, de la musique, du cinéma, de la littérature qui font l’actualité. Il est accompagné par ses deux flingueurs professionnels, Eric Naulleau et Eric Zemmour…

La recette qui marche.

Si cette émission connait aujourd’hui tout le succès qu’elle mérite, c’est surtout grâce à son fonctionnement de talk-show, comme l’avait fait Ardisson auparavant. Mais dans On n’est pas couché, le ton employé est bien plus sérieux, et les débats peut-être moins drôles, mais toujours intéressants et approfondis. Sur le plateau sont rassemblées des personnalités qui n’ont toujours quelque chose en commun et qui peuvent réagir sur des sujets divers…

(Zemmour et Naulleau, duo de choc)

Les notes d’humour sont parsemées tout au long de l’émission pour permettre un instant de détente entre des débats souvent houleux. La chronique de Ruquier « Ceux qui ne viendront pas ce soir » lui permet de passer en revue les actualités de la semaine et aussi de se moquer, par le biais de parodies, des personnalités politiques ou du show-business. Les interventions de Florence Foresti et Jean-Luc Lemoine la première saison et Jonathan Lambert depuis deux ans sont toujours très réussies et très drôles.

Les invités sont prévenus:  ils ne seront pas ménagés. Les deux Eric, Naulleau et Zemmour, l’un de gauche l’autre de droite sont de redoutables chroniqueurs. Leurs analyses et leurs questions troublent les politiques, énervent les succeptibles et calment les prétentieux. Mais pour ne pas se place  tomber dans la caricature, ils leur arrivent de donner de très bonnes critiques… mais aussi de louer des choses pas franchement défendables… Les clashs de l’émission restent mémorables (de Bernard Tapie jusqu’à Francis Lalanne il y a peu), et le spectateur est à peu près sûr de s’amuser.

Entre les invités et les chroniqueurs se place un Laurent Ruquier se faisant le porte-parole des uns et des autres. Il assume son rôle assez difficile et doit en plus assurer la promotion de ses invités…

Quelques vidéos…

Clash entre Francis Lalanne et Eric Naulleau

Clash entre Bernard Tapie et Eric Zemmour

Jonathan Lambert:

Oceanlook.


3 Responses to “« On n’est pas couché », le « talk-show » du samedi soir!”


  1. 30/05/2009 à 11:32

    J’ai du mal a accrocher, surtout parce que je ne supporte pas Ruquier, c’est physique…
    Ceci dit, je me demanderai toujours pourquoi je n’ai pas vu plus tôt que Zemmour était le sosi de Mr Burns.

  2. 2 xidius
    30/05/2009 à 11:46

    Ouais mais ce soir il y a le concert de JOHNNY! xD

  3. 3 bigorneau
    30/05/2009 à 13:07

    J’aime beaucoup cette émission.
    Comme l’a dit oceanlook, cette émission est à le fois très sérieuse mais aussi drôle.
    Eric Naulleau et Eric Zemmour, ils sont juste hilarant (sans le vouloir ^^) et Ruquier, j’ai toujours bien aimé.
    Bon, c’est chiant parce que c’est tard (et que je m’endors devant^^) mais sinon, c’est vraiment une très bonne émission.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


Agenda du mois.

mai 2009
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

%d blogueurs aiment cette page :