09
Mai
09

Billet d’humeur d’Oceanlook.

En effet, cher Xidius, il arrive que le site soit en perdition, comme lorsqu’un de ses rédacteurs les plus talentueux pète un cable pour pondre trois articles en un jour. Mais je te le dis, cher Xidius, MERCI de sauver le bateau Absolute Zone de la déconvenue la plus totale…

Mesdames et messieurs, la grippe A (mais oui vous savez, la porcine qui vient du Mexique!) a complètement disparu! Oui, enfin, disparue, surtout de nos chers médias… Car après tout, la grippe continue son bonhomme de chemin, mais comme l’information n’est plus de toute fraicheur, elle est mise de côté pour le moment. Voici d’ailleurs ce qu’a déclaré Ségolène Royal à propos de la grippe A: « La grippe A, je la met au frigo! »

Nan mais sans blagues, on dirait que nos amis les porcs ont retrouvé la grâce à nos yeux, et à nos estomacs, même si aller faire du tourisme en Egypte reste fortement déconseillé par les agences de voyages porcines. Du coup, patatra, revoilà la crise qui état partie en vacances (mais pas au Mexique, et de toute façon la grippe ne l’aurait pas tuée, elle porte un masque). Chômage par ci, chômage par là, plans sociaux, patrons séquestrés (les pauvres!), on est content de revoir notre belle crise, qui sait durer bien plus longtemps qu’une vilaine grippe.

Et la palme de la débilité revient à l’entreprise Carreman (Castres)! En effet, elle propose à ses ouvriers un cruel deal: le licenciement pur et simple ou un reclassement (aux conditions locales) en Inde, pour la modique somme de… 69 euros par mois. Et c’est même pas une blague… On peut même dire que les ouvriers ne doivent pas beaucoup rire, surtout quand on sait que Carreman envoit ses cadres commerciaux en séminaire à… Bora Bora.

Voilà un patron qui mériterait bien quelques gifles.

De son côté, l’Elysée a célébré hier, 8 mai, » l’anniversaire de l’armistice de 1945″. (pssst, est-ce qu’il faut lui dire, à l’Elysée, que le 8 mai 1945 il n’y pas eu d’armistice mais une pure et simple capitulation allemande?) Allez hop, messieurs de lElysée, on se replonge dans les livres d’Histoire!

Et comme le dirait la très prolétaire Ségolène Royal, pas prétentieuse pour un sou: « je m’excuse au nom de la France pour cette erreur de l’Elysée ».

Oceanlook.

Edit de Trumper :

he-always-says-hi-guys-and-everything

dessin de Nathalie Dee.


1 Response to “Billet d’humeur d’Oceanlook.”


  1. 1 souklaye
    09/05/2009 à 15:33

    De nos jours, le nerf de la guerre, c’est le flux.
Afin de rentabiliser celui-ci, la politique du pire et du point non retour est l’unique moyen d’alimenter les psychoses.
    La confusion générale et les interrogations personnelles construisent la mythologie de la panique numérique.
    Le chaos est le meilleur moyen de contrôle des masses, il est à la fois invisible et omniprésent.
    De la téléphonie mobile 3G la plus banale à la toxicomanie du clic, en passant par le rituel de la télécommande, tout est bon pour se tenir au courant de tout et de rien.
    La suite ici :
    http://souklaye.wordpress.com/2009/04/27/bloc-note-psychose-mediatique/


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


Agenda du mois.

mai 2009
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

%d blogueurs aiment cette page :