Archive pour 4 décembre 2008

04
Déc
08

Parlons musique, mais parlons bien !

Il était grand temps que je m’attaque a cette partie. Moi, seule contre le monde. Moi, qui n’aime pas plus Goose que The Subways… Moi, qui suis incapable de m’entendre avec Xidius pour ses goûts musicaux… Le temps est venu de découvrir un tout autre stylé de musique. Oh oui, un tout autre style.
La musique d’H2O est différente des autres musiques. Elle est un Punk Hardcore à tendances mélodiques.

Tout commence en 1995, à New York. Tobby Morse, un ancien Roadie du groupe Sick Of it All se lance dans la musique. Il réunit ainsi Todd Morse et Rusty Pistachio à la guitare et au choeurs, Eric Rice à la basse, et Todd Friend a la batterie. C’est ainsi que commence leur histoire…

En 1996 sort leur premier album, H20, sur lequel on retrouve des morceaux comme Family Tree, ou Spirit of 84 ( que je vous laisse écouter via la vidéo. ) Celui ci leur permet de tourner avec d’autres groupes plus connus, ou en plein essor.

Aujourd’hui, H2O a cinq album a son effectif. Thicker than Water, sorti en 1997, F.T.T.W en 1999, GO en 2001, et Nothing to prove, sorti cette année, sur lequel apparait le génialissime titre What Happened, plein de sens…

When it began, for those who don’t know
It didn’t matter how you looked or what you wore to a show
Dress codes, FUCK NO! we didn’t care
About the brand of your jeans and all that shit in your hair
But now the biggest part is all about the image and not the art
Fashion before passion!

And at nights, it makes me mad that I should have to ask:
What happened to the passion? (passion!)
What happened to the reason for screaming?
What happened to the music and the message that I love?
What happened to the hard work? (hard work!)
And why does everybody look the same?

What happened the music and the message that I love?

And I know, that people chance
And we go through different stages in life
And I’m not here to criticize
But the reason I scream, is a feeling inside
But now the biggest part is all about the image and not the art

Fashion before passion!
[ CHORUS]
Lost (1, 2, 3, 4) lifetime ago it seems
You gave up on your wildest dreams
But I refuse to let mine go
I took an oath, you can find me here
With an open heart and ears
Refusing to surrender
I can’t believe they don’t remember
What it feels like to be young

[ CHORUS ]

Je ne saurai que dire de plus sur H2O. J’ai une certaine tendance à penser que les mots sont faibles pour exprimer les choses qui tiennent à coeur. Je vous laisse donc, avec de quoi vous enrichir dans l’écoute de ce groupe, il vous suffit de cliquer içi .

J’espère que vous avez apprécié, que vous n’avez pas encore été trop choqué par le style musical évoqué, puisque de toutes façons, vous allez en bouffer, du Punk, du Hardcore, et à venir surement aussi du Garage et du Rockabilly. Héhé.

N’hesitez pas à aller faire un tour sur leur site officiel.

Trumper,
Qui commençait a détéster la catégorie musique.

04
Déc
08

Pierre Desproges, l’anticonformiste par excellence

Humoriste, chroniqueur, journaliste… Pierre Desproges (1939-1988) a multiplié durant sa vie les casquettes les plus osées, les plus improbables.

La plume acide, noire, cynique, parfois méchante, toujours drôle, il reste encore de nos jours présent par son anticonformisme, son désir de s’attaquer à ce qui pourrait sembler inattaquable, et sa façon de se moquer de tout, sans limites… Avec Le Luron et Coluche, il faisait parti de cette formidable génération d’humoristes, qui, dans les années 80, mettait sans dessus dessous le monde politique, principale cible de cet humour sans bornes.

 

pierre-desproges

 

Les thèmes favoris de M.Desproges étaient, entre autres, la religion, la politique, le racisme, la femme… Son oeuvre regroupe un ensemble de chroniques radio sur France Inter, les fameuses « Chroniques de la haine ordinaire », ses interventions télévisées dans le légendaire petit Reporter de Jacques Martin, notamment aux côtés de Daniel Prevost et également dans La Minute Nécessaire de Monsieur Cyclopède sur FR3, mais aussi des romans, de la scène…

Mais maintenant, il faut que je le laisse parler à ma place, ce qu’il fera bien entendu mieux que moi.

Quelques citations: Sur la femme, sur Dieu, sur la mort, le cancer, le racisme…

Entre une mauvaise cuisinière et une empoisonneuse, il n’y a qu’une différence d’intention.

J’ai envie de suggérer l’hypothèse selon laquelle la faible participation des femmes sur la scène politique serait le simple mépris qu’elles en ont.

Plus je connais les hommes, plus j’aime mon chien. Plus je connais les femmes, moins j’aime ma chienne.

Les étrangers basanés font rien qu’à nous empêcher de dormir en vidant bruyamment nos poubelles dès l’aube alors que, tous les médecins vous le diront, le Blanc a besoin de sommeil…

Dieu a dit : « tu aimeras ton prochain comme toi-même », c’est vrai. Mais Dieu ou pas, j’ai horreur qu’on me tutoie, et puis je préfère moi-même, c’est pas de ma faute.

Noël célèbre la naissance de Jésus Christ, fils de Dieu, venu sur terre pour effacer les péchés du monde, mais il avait oublié sa gomme.

J’ai fait tous les métiers sauf prostitué : j’ai horreur qu’on me souffle dans le cou quand je cherche le sommeil.

L’amour… il y a ceux qui en parlent et il y a ceux qui le font. A partir de quoi il m’apparaît urgent de me taire.

Noël au scanner, Pâques au cimetière.

Il y a si longtemps maintenant que j’attends mon cancer: je ne vais quand même pas partir sans lui…

Il faut toujours faire un choix, comme disait Himmler en quittant Auschwitz pour aller visiter la Hollande, on ne peut pas être à la fois au four et au moulin !

Comme disait Himmler : « Ca me dépasse qu’on puisse être à la fois juif et allemand. Faut savoir choisir son camp. »

Tout dans la vie est une affaire de choix, ça commence par la tétine ou le téton, ça se termine par le chêne ou le sapin.

Quelques vidéos.

(Desproges fait le portrait de son ami Guy Bedos)

(Desproges face à Le Pen sur France Inter)

Extrait sur scène

A découvrir

Evidemment, ceci n’est qu’un minuscule échantillon de l’immense oeuvre de Pierre Desproges.Pour ceux qui auraient aimé ce premier et simple contact, je vous renvois à ses oeuvres qui sont vraiment à découvrir et à savourer.

Pour ce faire, rien de plus simple: vous n’avez qu’à vous procurer « Tout Desproges« , des éditions du Seuil qui propose ses oeuvres écrites, mais aussi des interviews, des extraits de spectacles de l’humoriste.

Des vidéos de Pierre Desproges sont disponibles sur Dailymotion et Youtube.

Pour les passionnés, allez vous informer sur ce site, très bien fait, qui retrace vie et oeuvre de Desproges:

http://www.desproges.fr/

9782020971515

 

Oceanlook.




Agenda du mois.

décembre 2008
L M M J V S D
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031