14
Oct
08

« Requiem for a hit. »

Xidius & Trumper sont en tournage. Oceanlook ( le prétendu boss ) bah, il glande. Melowcoco Lit. Et la pauvre Spleen Acid, s’ennuie seule dans son lit. Les pieds sous la couette, regarde des films pour faire passer le temps. Alors, voilà je vais profiter de mon activité super sportive, pour faire vivre ce blog, parce que le un article par jours, on sait pas ou il est passé. »Et, aux membres de l’équipe, c’est BIEN UN article PAR jour sinon c’est un coup de fouet ET une claque… » Aha le pseudo boss, ne respecte rien à rien Nyark! ~ Donc, c’est sur CocoRosie que je commence cet article, sur le vieux, mais surment pas oublié …

O R A N G E    M E C A N I Q U E


Voici, donc une petite merveille de Stanley Kubrick, le papa de Lolita, Full Metal Jacket et bien d’autres. Sorti en Mai 72 sous le titre original de,A Clockwork Orange et dès lors interdit au moins de seize ans . Le film qui malgré le succès énorme qu’il rencontre ( Élu meilleur film de l’année 1972 par le New York Film Critics Circle, Orange mécanique est l’un des plus gros succès de la Warner Bros. Pictures et reste à l’affiche durant soixante-deux semaines.) subit une énorme polémique puisque des bandes de crétins ( des délinquants de l’ancien temps. quoi. ) décident d’imiter notre cher Alex, de porter le même costume, et s’adonnèrent aux mêmes genre de pratiques. Lorsqu’ils furent arrêtés ils déclarent ouvertement, qu’ils s’inspirent du film. Comme quoi, les gamins qui tuent leurs amis, comme dans Scream n’avaient rien inventé. Bref, après des menaces de morts & blabla, Stanley demande donc, à la Warner de retirer son film des écrans du Royaume Unis. THE END.(Vous vous en foutez je sais.).  Un petit Résumé. Un extrait. & Un avis ( j’écris ce qu’il me reste à faire, ainsi je ne l’oublie pas. )

Au XXIème siècle, où règnent la violence et le sexe, Alex, jeune chef de bande, exerce avec sadisme une terreur aveugle. Après son emprisonnement, des psychanalystes l’emploient comme cobaye dans des expériences destinées à juguler la criminalité…


What SpleenAcid Thinks about it:
Âmes  légèrement sensibles, s’abstenir. Sinon, J’ai adoré. Les vêtements, les décors de oufs. Le scénario de malade. Les expression genre  » un coup de ça va, ça vient « ( autant vous dire que dès que j’entend ça j’ai envie d’exploser de rire [ c’est bien connu je suis un dindon glousseur ] ). Le personnage de Alex, est assez fascinant, pour ne pas dire complètement incroyable. La bande son, avec l’admirable Beethoven. Bref, un film  super cool. J’ai juste un regret, c’est de l’avoir vu en VF. ( C’la faute du Streaming  = X ). Et, j’achève mon article Sur Joy Division.

« Il n’y a aucun doute qu’il serait agréable de voir un peu de folie dans les films, au moins ils seraient intéressants à regarder. Chez moi la folie est très contrôlée ! »


0 Responses to “« Requiem for a hit. »”



  1. Laisser un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


Agenda du mois.

octobre 2008
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

%d blogueurs aiment cette page :